Advertisement

In the Name of Things That Have Happened: Jorge Semprun and the Writing of History

  • Emmanuel Bouju
  • Antoine Bargel
Chapter
  • 55 Downloads
Part of the Studies in European Culture and History book series (SECH)

Abstract

The title of the present article alludes to a passage that can be found at the heart of Le grand voyage, at the beginning of the story describing the death of 15 “Jewish children from Poland”:

Je peux raconter l’histoire des enfants juifs de Pologne pas comme une histoire qui me soit arrivée, à moi particulièrement, mais qui est arrivée avant tout à ces enfants juifs de Pologne. C’est-à-dire, maintenant, après ces longues années d’oubli volontaire, non seulement je peux raconter cette histoire, mais il faut que je la raconte. Il faut que je parle au nom des choses qui sont arrivées, pas en mon nom personnel. L’histoire des enfants juifs au nom des enfants juifs. L’histoire de leur mort, dans la grande avenue qui conduisait à l’entrée du camp, sous le regard de pierre des aigles nazies, parmi les rires des S.S., au nom de cette mort elle-même.

Keywords

Jewish Child Exclusive Disjunction Personal Subjectivity True Witness Latin American Culture 
These keywords were added by machine and not by the authors. This process is experimental and the keywords may be updated as the learning algorithm improves.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Copyright information

© Ofelia Ferrán and Gina Herrmann 2014

Authors and Affiliations

  • Emmanuel Bouju
  • Antoine Bargel

There are no affiliations available

Personalised recommendations