Advertisement

Pierre Bayle pp 219-256 | Cite as

Le Mécanisme et ses Limites

  • Elisabeth Labrousse
Part of the Archives Internationales D’Histoire des Idees / International Archives of the History of Ideas book series (ARCH, volume 6)

Résumé

Si les innovations profondes apportées par le cartésianisme ont été souvent sous-estimées par les contemporains, à cause du caractère traditionnel de beaucoup des thèses auxquelles aboutissait Descartes en métaphysique, en revanche, la signification révolutionnaire de sa physique n’échappa à personne. Le mécanisme, en effet, de tout temps associé au matérialisme, avait soudain changé de camp pour devenir la contre-partie d’un rigoureux spiritualisme.1 Bayle a très bien saisi ce tournant historique et l’a chaleureusement approuvé; d’une manière qui commençait, d’ailleurs, à être anachronique, il adhère au mécanisme en vertu d’une conception de la physique que le triomphe de celui-ci allait éliminer et que toute la science vivante du temps rejetait déjà dans le passé. Le bagage mathématique de Bayle était minime 2 et c’est la physique qualitative des Principes qu’il expose à ses étudiants.3 S’il est ici très fidèle à la doctrine de Descartes lui-même, c’est donc par le côté où celle-ci tendait le plus vite à devenir caduque. Bayle, cependant, a incontestablement saisi en profondeur les principes qui commandaient la science nouvelle: «Pour ce qui concerne ceux qui contestent les détails de Mr Des Cartes, comme s’ils enfermoient des choses contraires aux loix de la méchanique et à l’état effectif que les Astronomes ont découvert dans les tourbillons des Cieux, je me contente de leur répondre que cela n’empêche pas qu’il n’ait raison quant au gros de son Hypothèse 4 et je suis bien persuadé que Mr Newton, le plus redoutable de tous les Critiques de Mr Des Cartes, ne doute point que le Système effectif du Monde ne puisse être la production d’un petit nombre de loix méchaniques établies par l’auteur de toutes choses».5

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Copyright information

© Martinus Nijhoff, The Hague, Netherlands 1964

Authors and Affiliations

  • Elisabeth Labrousse

There are no affiliations available

Personalised recommendations