Advertisement

Jalons pp 174-187 | Cite as

Gaston Bachelard et la Poesie de L’Imagination

  • Mikel Dufrenne
Chapter
  • 65 Downloads
Part of the Phaenomenologica book series (PHAE, volume 20)

Résumé

Ces livres de Gaston Bachelard qui saisissent l’imagination au vol, dans ses emportements les plus secrets et les plus déconcertants, qu’en dire? On les a lus, on les relit de la même façon que Bachelard a lu les poètes: en cédant à l’enchantement. Il semble qu’ici l’irremplaçable lecture se suffise à elle-même et récuse tout commentaire, sinon celui qui célèbre l’enchantement; lorsque les poètes le convient à rêver, Bachelard rêvant nous invite à rêver avec lui. Mais Bachelard, dans ces livres, est-il rêvant? Dire le rêve, est-ce encore rêver ou déjà philosopher? Il semble que Bachelard se soit refusé à dissocier le vivre et le philosopher, le rêve et la pensée du rêve, sous cette seule condition que la philosophie doive inventer, et avec quel bonheur, un langage nouveau: il ne suffit pas de citer les poètes, il faut les imiter, et finalement c’est une poétique qu’il faut élaborer pour parler de la poésie. Mais cette gageure peut-elle être tenue? Nul n’est philosophe impunément, et Bachelard est philosophe plus et mieux que quiconque. Aussi ne peut-on se défendre de l’impression qu’il n’a cessé de méditer et d’exalter une vie qu’il n’a pas vécue — qu’il a vécue par procuration: peut-être rêve-t-il qu’il rêve, et laisse-t-il les poètes rêver pour lui, alors que sa vocation à lui est de réfléchir.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Copyright information

© Martinus Nijhoff, The Hague, Netherlands 1966

Authors and Affiliations

  • Mikel Dufrenne

There are no affiliations available

Personalised recommendations