Advertisement

Résumé

La Confession de Schleitheim1 constitue, comme chacun sait, une des chartes du mouvement anabaptiste suisse et sud-allemand.2 Composée au début de 1527, par Michael Sattler vraisemblablement,3 elle se propose dans ses sept articles de corriger les erreurs des «faux frères» qui ont mal usé de la «liberte de l’Esprit,» «faux frères» qui sont probablement les «libertins» de Saint-Gall et d’Appenzell4 dont le comportement relâché avait défrayé la chronique au cours des années 1525–1526.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

References

  1. Cf. J. Courvoisier, Zwingli, théologien reformé, Neuchâtel, 1965, p. 78–84; et G, W. Locher Huldrych Zwingli in neuer Sicht, Zürich et Stuggart, 1969, p. 257–265.Google Scholar
  2. Cf. H. H. Wolf, Die Einheit des Bundes. Das Verhaltnis von Altem und Neuem Testament bei Calvin, Neukirchen, 1958, p. 143–149.Google Scholar

Copyright information

© Martinus Nijhoff, The Hague, Netherlands 1977

Authors and Affiliations

  • Richard Stauffer

There are no affiliations available

Personalised recommendations