Résumé

Pour se faire une idée de l’acuité du problème anabaptiste à Strasbourg dans la première moitié du XVIe siécle, on consultera avec profit les catéchismes de l’epoque. Dans celui de Bucer de 15341 l’article sur le baptême ne comprend pas moins de neuf feuillets2 dont quatre consacrés à la justification du pédobaptisme. Mais la question avait déja été abordee par Capiton dans son Instruction pour enfants, dont la première édition parut en 1527,3 et la seconde, revue et augmentée, en 1529.4 Dans cé dernier recueil, à la fin des considérations théologiques sur le premier sacrement, il ajoute un intéressant passage sur la situation de l’Eglise strasbourgeoise d’alors et les dissensions qui s’y manifestaient. Bien que le collegue de Bucer cut de la sympathie pour les anabaptistes, son esprit irénique ne pouvait s’accommoder de leurs tendances sectaires et légalistes. Voici cé que Capiton fait dire au mâitre à l’intention de 1’e1eve: Que Dieu entende ma plainte! Nombreux sont ceux qui, ayant renoncé aux vices grossiers et craignant Dieu hautement, sèment la discorde, suscitent des sectes et ruinent l’Eglise. Ils n’ont de cesse qu’ils ne fondent une communauté de purs, alors que Dieu lui-même 1’érigera en son temps par les moyens précités.5 Cependant qu’on prenne patience avec nous, chrétiens paresseux et indolents,6 qui n’ont peuetre pas êcoute en pure perte le message du royaume de Dieu.

Copyright information

© Martinus Nijhoff, The Hague, Netherlands 1977

Authors and Affiliations

  • Rodolphe Peter

There are no affiliations available

Personalised recommendations