Preliminary Results of a Selection Experiment for Muscle Hypertrophy in the Piétrain Breed

  • P. Sellier
Part of the Current Topics in Veterinary Medicine and Animal Science book series (CTVM, volume 16)

Abstract

In the present context of using the heavily muscled Piétrain as a specialised sire line, the question of choosing appropriate breeding goals in this breed merits attention. A selection experiment has been started in 1973 in order to compare the relative efficiency of two breeding plans for producing Piétrain boars for terminal crossing. In one line (PB), the objective is to increase the degree of muscular hypertrophy as far as possible and the selection criterion is a visual score for apparent muscular development at around 20 kg liveweight. In the other line (PA), selection is based on a performance-testing index combining average daily gain (25–80 kg) and ultrasonic backfat thickness (at 80 kg liveweight), in an attempt to produce rapid-growing and lean animals with a medium degree of muscular hypertrophy. Preliminary results (up to the 6th generation) are presented. A marked difference between lines is found in average degree of muscular, hypertrophy but no divergence is so far observed in average daily gain and backfat thickness. Higher incidence of halothane sensitivity is clearly evidenced in the PB line, as a correlated response to the selection in favour of muscular hypertrophy. It is also suggested that PB boars are inferior to PA boars in terms of fertility, as judged by the influence on the farrowing percentage of Large White mates.

Keywords

Halothane Controle ECSC 

Résumé

Dans le contexte actuel de l’utilisation du Piétrain, race procine à fort développement musculaire, comme lignée male spécialisée, le probléme du choix d’objectifs de sélection appropriés dans cette race retient l’attention. Une expérience de sélection a été entreprise en 1973 afin de comparer l’efficacité relative de deux plans de sélection pour la production de verrats Piétrain utilisés dans le croisement terminal. Vans une lignée (PBI), l’obgectif est d’obtenir un degre extreme d’hypertrophie musculaire et le oritére de selection est une note visuelle de développement musculaire apparent à un poids vif voisin de 20 kg. Dans l’autre lignée (PA), la sélection est basée sur un indice de controle individuel combinant le gain moyen quotidien (25 – 80 kg) et l’épaisseur de lard dorsal mesurée aux ultra-sons au poids vif de 80 kg, l’objectif étant de produire des animaux présentant une bonne vitesse de croissance et donnant une carcasee maigre avec un degré moyen d’hypertrophie musculaire. Des résultats préliminaires (jusqu’à la 6éme génération) sont présentés. Une différence marquée entre lignées est trouvée par la note moyenne de développement musculaire alors qu’aucune différence n’est observée jusqu’à présent pour le gain moyen quotidien et l’épaisseur de lard dorsal. Une fréquence nettement accrue de sujets sensibles à l’halothane est mise en évidence dans la lignée PB, en réponse à la sélection en faveur de l’hypertrophie musculaire. Il a-parait aussi que les verrats PB sont inférieurs aux verrats PA sur le plan de la fertilité, appréciée par le taux de mise bas, quand ils sont accouplés à des truies Large White.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

References

  1. Ollivier, L and Lauvergne, J.J., 1967. Etude du déterminisme héréditaire de 1’hypertrophic musculaire du porc de Piétrain: premiers résultats. Ann. Méd. Vét., 111, 104–109.Google Scholar
  2. Ollivier, L., Sellier, P. and Monin, G., 1975. Déterminisme génétique du syndrome d’hyperthermie maligne chez le porc de Piétrain. Ann. Génét. Sél. anim., 7, 159–166.CrossRefGoogle Scholar
  3. Ollivier, L., Sellier, P. and Monin, G., 1978. Fréquence du syndrome d’hyperthermie maligne dans des populations porcines françaises; relation avec le développment musculaire. Ann. Génét. Sél. anim., 10, 191–208.CrossRefGoogle Scholar

Copyright information

© ECSC, EEC, EAEC, Brussels-Luxemburg 1982

Authors and Affiliations

  • P. Sellier
    • 1
  1. 1.Centre National de Recherches ZootechniquesINRA - Station de Génétique quantitative et appliquéeJouy-en-JosasFrance

Personalised recommendations