Advertisement

La mort à travers l’ouverture du Dasein (première section de Sein und Zeit)

  • Cristian Ciocan
Chapter
  • 381 Downloads
Part of the Phaenomenologica book series (PHAE, volume 211)

Abstract

Ce chapitre propose une mise en rapport du problème de la mort aux thèmes qui interviennent dans la deuxième section d’Être et temps : la conscience, la temporalité et l’historialité. Notre recherche établira d’abord le rapport entre le phénomène de la mort et le phénomène de la conscience (Gewissen), c’est-à-dire la parenté phénoménale qui subsiste sous plusieurs aspects (Unheimlichkeit, Unbestimmtheit, Flucht, Nichts, Angst, Vereinzelung, Jemeinigkeit, Unbezüglichkeit, Freiheit) entre les deux dimensions de l’être du Dasein. Notre investigation veut révéler la multiplicité des liens rapprochant ces deux dimensions, afin d’éclairer la possibilité d’une unité du phénomène originaire de la résolution devançante (vorlaufende Entschlossenheit). À partir de ce phénomène ultime du Dasein, nous allons problématiser le rapport entre la mort et la temporalité (Zeitlichkeit), celle-ci étant précisément ce qui constitue le fondement unitaire de la résolution devançante. Le rapport entre le phénomène de la mort et la temporalité mettra en lumière les modes spécifiques des ekstases temporelles, qui se modalisent en fonction de la manière facticielle, authentique ou inauthentique, de l’être pour la mort. Enfin, dans une dernière étape, nous expliciterons le rapport entre le thème de la mort et celui de l’historialité. L’enjeu d’un tel rapport repose sur le phénomène existential que Heidegger détermine comme « extension du Dasein entre naissance et mort » qui, comme Geschehen (provenir / survenir / aventure) du Dasein, est le fondement de son historialité (Geschichtlichkeit). L’être pour la mort authentique se révèle finalement comme « assise cachée » de l’historialité.

Reference

  1. GA 20 = Heidegger, Martin. 1979. Prolegomena zur Geschichte des Zeitbegriffs, ed. Petra Jaeger. Frankfurt am Main: Vittorio Klostermann.Google Scholar
  2. Martineau = Heidegger, Martin. 1985. Être et temps. Tr. Emmanuel Martineau. Paris: Authentica.Google Scholar
  3. Prolégomènes = Heidegger, Martin. 2006. Prolégomènes à l’histoire du concept de temps. Tr. Alain Boutot. Paris: Gallimard.Google Scholar
  4. SZ = Heidegger, Martin. 1967. Sein und Zeit, elfte, unveränderte Auflage. Tübingen: Max Niemeyer.Google Scholar
  5. Vezin = Heidegger, Martin. 1986. Être et temps. Tr. François Vezin. Paris: Gallimard.Google Scholar
  6. Courtine, Jean-François. 1990. Heidegger et la phénoménologie. Paris: Vrin.Google Scholar
  7. Dastur, Françoise. 1994. La mort. Essai sur la finitude. Paris: Hatier.Google Scholar
  8. Dastur, Françoise. 2003. Heidegger et la question anthropologique. Louvain: Peeters.Google Scholar
  9. Tugendhat, Ernst. 2006. Über den Tod. Frankfurt am Main: Surkamp.Google Scholar

Copyright information

© Springer Science+Business Media Dordrecht 2014

Authors and Affiliations

  • Cristian Ciocan
    • 1
  1. 1.“Alexandru Dragomir” Institute for PhilosophyBucharestRomania

Personalised recommendations