Advertisement

La totalité, la mort et les autres

  • Cristian Ciocan
Chapter
  • 380 Downloads
Part of the Phaenomenologica book series (PHAE, volume 211)

Abstract

Dans ce chapitre, nous analyserons les rapports entre le phénomène de la mort et les existentiaux fondamentaux du Dasein, notamment le comprendre, l’affection et la parole. Nous verrons que cette triade existentiale – Verstehen, Befindlichkeit et Rede – aura un rôle décisif pour l’appropriation de l’être pour la mort. Le Dasein ne peut projeter la possibilité de sa mort que sur le registre existential du comprendre ; de même, ce n’est que sur le registre affectif, et notamment dans l’angoisse, que le Dasein devient capable de se trouver devant le fait qu’il soit un être-jeté dans cette possibilité de la mort. Nous allons ainsi expliciter la double modalisation de l’être pour la mort (soit en direction de l’authenticité, soit en direction de l’inauthenticité). Il s’agira de comprendre que les structures existentiales se modalisent elles-mêmes synchroniquement et modalisent l’être du Dasein en tant que tout, comme existence authentique ou inauthentique. Nous achèverons notre discussion sur la première section d’Être et temps par la mise en relation du phénomène de la mort avec le phénomène de la vérité, qui est indispensable pour la compréhension du sens spécifique de la certitude existentiale de la mort, qui dépasse toute certitude d’ordre théorique.

Reference

  1. Martineau = Heidegger, Martin. 1985. Être et temps. Tr. Emmanuel Martineau. Paris: Authentica.Google Scholar
  2. SZ = Heidegger, Martin. 1967. Sein und Zeit, elfte, unveränderte Auflage. Tübingen: Max Niemeyer.Google Scholar
  3. Vezin = Heidegger, Martin. 1986. Être et temps. Tr. François Vezin. Paris: Gallimard.Google Scholar
  4. Bernasconi, Robert. 1993. Heidegger in question : The art of existing. New York: Humanity Books.Google Scholar
  5. Ciocan, Cristian. 2004. Les repères d’une symétrie renversée: La phénoménologie de la mort entre Heidegger et Lévinas. Alter: Revue de Phénoménologie 12: 313–339.Google Scholar
  6. Ciocan, Cristian. 2007. Jean-Paul Sartre et la critique du problème heideggérien de la mort. In Sartre sans frontières, ed. Nicole Tambourgi-Hatem, 47–78. Beyrouth: Université Saint-Joseph.Google Scholar
  7. Ciocan, Cristian. 2008. The question of the living body in Heidegger’s analytic of Dasein. Research in Phenomenology 38(1): 72–89.CrossRefGoogle Scholar
  8. Courtine, Jean-François. 1990. Heidegger et la phénoménologie. Paris: Vrin.Google Scholar
  9. Flécheux, André. 1989. Le terminable et l’interminable. À propos des §§ 48 et 49 d’Être et temps. In Être et Temps de Martin Heidegger. Questions de méthode et voies de recherche, ed. Jean-Pierre Cometti, Dominique Janicaud, 201–212. Paris: Sud.Google Scholar
  10. Haar, Michel. 1994. La fracture de l’histoire. Douze essais sur Heidegger. Grenoble: Jérôme Millon.Google Scholar
  11. Harte, Verity. 2002. Plato on parts and wholes: The metaphysics of structure. Oxford: Oxford University Press.Google Scholar
  12. Husserl, Edmund. 1993. Logische Untersuchungen, Bd. II/1, Untersuchungen zur Phänomenologie und Theorie der Erkenntnis. Tübingen: Max Niemeyer Verlag.Google Scholar
  13. Kaulbach, F., et al. 1974. Ganzes/Teil. In Historisches Wörterbuch der Philosophie, vol. 3, ed. Joachim Ritter, Karlfried Grunder, Gottfried Gabriel, 3–20. Zürich: Scheidegger and Spiess.Google Scholar
  14. Øverenget, Einar. 1998. Seeing the self: Heidegger on subjectivity. Dordrecht: Kluwer Academic Publishers.Google Scholar
  15. Peters, F. E. 1974. Greek philosophical terms: A historical Lexicon. New York: New York University Press.Google Scholar
  16. White, Carol J. 2005. Time and death: Heidegger’s analysis of finitude. Aldershot: Ashgate.Google Scholar

Copyright information

© Springer Science+Business Media Dordrecht 2014

Authors and Affiliations

  • Cristian Ciocan
    • 1
  1. 1.“Alexandru Dragomir” Institute for PhilosophyBucharestRomania

Personalised recommendations