L’hérédité des afibrinémies et des fibrinopénies

  • L. Revol

Résumé

Parmi les diathèses hémorragiques constitutionnelles et héréditaires, dues à un défaut de fibrine (ou de fibrinogène), nous avons longtemps opposé avec Croizat et Favre-Gilly:
  • L’alibrinémie (ou afibrinogénémie), dont actuellement existent environ 30 cas publiés, qui se caractérise par l’absence de toute trace dosable de fibrinogène, l’incoagulabilité totale du sang, la gravité des hémorragies et du pronostic.

  • L’hypofibrinémie ou fibrinopénie, dont les observations sont moins nombreuses et qui se caractérisent par un taux de fibrinogène compris entre 0,15 et 0,50‰, par la coagulation sous forme de microcaillot, par une gravité moindre des accidents.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Copyright information

© Springer-Verlag Berlin Heidelberg 1956

Authors and Affiliations

  • L. Revol
    • 1
  1. 1.LyonFrance

Personalised recommendations