Discussion des coincidences entre faits cliniques ou expérimentaux et collecte toxicologique par un centre Anti-Poison (étude de la chlorméthazanone)

  • F. Mellerio
  • E. Fournier
  • M.-L. Efthymiou
Conference paper
Part of the Aktuelle Probleme der Intensivmedizin / Current Topics in Intensive Care Medicine book series (AEMB, volume 195B)

Zusammenfassung

Un centre anti-poison d’information toxicologique est un lieu privilégié de détection des accidents thérapeutiques. A côté des demandes concernant la Symptomatologie banale d’un surdosage volontaire ou non, certains appels concernent la relation de cause à effet entre des troubles déconcertants et la prise régulière à dose normale d’une thérapeutique normale ou bien la survenue d’un symptôme paradoxal lors d’absorptions supérieures à celles de la posologie. Le nombre de ces appels n’est pas négligeable; les statistiques réalisées dans les (divers centres à plusieurs reprises montre qu’il correspond à une moyenne de 2% des appels, sur un total d’environ 10 000 appels parisiens et près de 30 000 français. L’intérêt de ces accidents thérapeutiques suspectés par les correspondants réside dans leur originalité. En effet, les centres d’information ne sont guère contactés pour des effets parallèles connus de longue date, publiés et répertoriés; ils le sont à l’inverse pour des accidents lors de la prise d’un médicament récent, pour un trouble déconcertant non encore décrit après absorption d’une drogue connue.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. Gervais, P., Efthymiou, T. et Accidents thérapeutiques et centres anti-poisons; collecte en 18 mois. Bull. Med. Leg. Tox. Med. 15, n° 1, 41–46 (1972).Google Scholar
  2. Gesler, R. et Coulston, F., Pharmacologic and toxicologic studies of two new centrally acting skeletal muscle relaxants, chlormethazanone and dichlormethazanone. Tox. and appl. pharm. 1, 168–184 (1959).CrossRefGoogle Scholar
  3. Marks, M., A new tranquilaxant, trancopal (chlormezanone). Missouri Med. 58, 1037–39 (1961).PubMedGoogle Scholar
  4. Rosenberg, F., Cooke, W., A peripheral component of centrally acting muscle relaxants: chlormezanone and mephenesin. J. Pharm. Exp. Therap. 155, n° 1, 145–51 (1967).Google Scholar

Copyright information

© Dr. Dietrich Steinkopff Verlag, Darmstadt 1974

Authors and Affiliations

  • F. Mellerio
    • 1
  • E. Fournier
    • 1
  • M.-L. Efthymiou
    • 1
  1. 1.Hôpital Fernand WidalParisFrance

Personalised recommendations