Advertisement

Groupes algébriques simples sur un corps local

  • F. Bruhat
  • J. Tits

Résumé

La théorie générale des groupes algébriques semi-simples sur un corps K quelconque (racines, groupe de Weyl, sous-groupes paraboliques, BN-paire associée à un sous-groupe parabolique minimal, etc) est maintenant bien connue (cf. [2] et [12]). Notre but est d’exposer une théorie analogue lorsque K est un corps local de corps résiduel k. Un groupe algébrique simple simplement connexe G défini sur K apparait alors comme une sorte de «groupe algébrique de dimension infinie» sur le corps résiduel, plus précisément comme une limite inductive de limites projectives de variétés algébriques sur k. En particulier, on obtient dans G K une BN-paire (B, N) de groupe de Weyl en général infini (isomorphe au groupe de Weyl affiine d’un système de racines), qui est caractérisée (lorsque G n’est pas anisotrope sur K) par la propriété suivante: un sous-groupe de G K est borné (au sens de la valuation de K) si et seulement si il est contenu dans la réunion d’un nombre fini de doubles classes modulo B. Ceci permet la classification (a automorphismes intérieurs près) des sousgroupes bornés maximaux (c’est-à-dire des sous-groupes compacts maximaux lorsque K est localement compact) de G K : on trouve qu’il y en a exactement l+1 classes, où l est le rang relatif de G sur K.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. [1]
    Borel, A.: Linear algebraic groups. Proc. Symp. Pure. Math., vol. IX, p. 3–19. Amer. Math. Soc., Providence, R.I. (1966).MathSciNetCrossRefGoogle Scholar
  2. [2]
    Borel, A. et J. Tits: Groupes réductifs. Publ. I.H.E.S. 27, 55–150 (1965).MathSciNetGoogle Scholar
  3. [3]
    Bourbaki, N.: Groupes et Algèbres de Lie, chap. IV, Systèmes de Coxeter et systèmes de Tits. Paris (à paraître).Google Scholar
  4. [4]
    Bourbaki, N.: Groupes et Algèbres de Lie, chap. VI, Systèmes de Racines. Paris (à paraître).Google Scholar
  5. [5]
    Bruhat, F.: Sur les représentations des groupes classiques p-adiques. Amer J. Math. 83, 321–338 et 343–368 (1961).MathSciNetMATHCrossRefGoogle Scholar
  6. [6]
    Bruhat, F. et J. Tirs: Un théorème de point fixe. I.H.E.S. Paris (1966), (miméographié).Google Scholar
  7. [7]
    Bruhat, F. et J. Tits: BN-paires de type afffiine et données radicielles. C. R. Acad. Sci. 263, 598–601 (1966).MathSciNetMATHGoogle Scholar
  8. [8]
    Bruhat, F. et J. Tits: Groupes simples résiduellement déployés sur un corps local. C. R. Acad. Sci. 263, 766–768 (1966).MathSciNetMATHGoogle Scholar
  9. [9]
    Bruhat, F. et J. Tits: Groupes algébriques simples sur un corps local. C. R. Acad. Sci. 263, 822–825 (1966).MathSciNetMATHGoogle Scholar
  10. [10]
    Bruhat, F. et J. Tits: Groupes algébriques simples sur un corps local: cohomologie galoisienne, décompositions d’Iwasawa et de Cartan. C. R. Acad. Sci. 263, 867–869 (1966)MathSciNetMATHGoogle Scholar
  11. [11]
    Chevalley, C.: Sur certains groupes simples. Tohôku Math. Jour. (2), 7, 14–66 (1955).MathSciNetMATHCrossRefGoogle Scholar
  12. [12]
    Chevalley, C.: Séminaire sur la classification des groupes de Lie algébriques. 2 vol., Paris, Inst. H. Poincaré, 1958 (miméographié).Google Scholar
  13. [13]
    Chevalley, C.: Certains schémas de groupes semi-simples, Séminaire N. Bourbaki, 13, exposé 219 (1960–61). New York: Benjamin 1966.Google Scholar
  14. [14]
    Demazure, M. et A. Grothendieck: Schémas en groupes. I.H.E.S. 1964 (miméographié).Google Scholar
  15. [15]
    Greenberg, M.: Schemata over local rings. Annals of Math. 73, 624–648 (1961); 78, 256–266 (1963).MATHCrossRefGoogle Scholar
  16. [16]
    Hijikata, H.: On the arithmetic of p-adic Steinberg groups. Yale Univ. (1964), (miméographié).Google Scholar
  17. [17]
    Iwahori, N. et H. Matsumoto: On some Bruhat decomposition and the structure of the Hecke ring of p-adic Chevalley groups. Publ. I.H.E.S. 25, 5–48 (1965).MathSciNetMATHGoogle Scholar
  18. [18]
    Kneser, M.: Galois-Kohomologie halbeinfacher Gruppen über p-adische Körpern. Math. Zeit. 89, 250–272 (1965).MathSciNetCrossRefGoogle Scholar
  19. [19]
    Satake, I.: Theory of spherical functions on reductive algebraic groups over p-adic fields. Publ. I.H.E.S., 18, 5–69 (1963).MathSciNetGoogle Scholar
  20. [20]
    Serre, J. P.: Algèbres de Lie semi-simples complexes. New York: Benjamin 1966.MATHGoogle Scholar
  21. [21]
    Steinberg, R.: Variations on a theme of Chevalley. Pacific J. Math. 9, 875–891 (1959).MATHGoogle Scholar
  22. [22]
    Tits, J.: Théorème de Bruhat et sous-groupes paraboliques. C.R. Acad. Sci. 254, 3419–3422 (1962).MathSciNetGoogle Scholar
  23. [23]
    Tits, J.: Algebraic and abstract simple groups. Annals of Math., 80, 313–329 (1964).MathSciNetMATHCrossRefGoogle Scholar
  24. [24]
    Tits, J.: Structures et groupes de Weyl. Séminaire N. Bourbaki, 17, exposé 288 (1964–65). New York: Benjamin 1966.Google Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag Berlin Heidelberg 1967

Authors and Affiliations

  • F. Bruhat
  • J. Tits

There are no affiliations available

Personalised recommendations