Caractéristiques de Souches de Virus de Rage et de Virus Apparentés à la Rage, Isolées en Europe, Afrique et Asie

  • P. Sureau
  • P. E. Rollin
  • M. Lafon
  • G. Libeau
Conference paper

Résumé

Dans le cadre d’une étude collaborative avec l’Institut Wistar, et selon les recommandations d’un groupe de consultants de l’O.M.S. (W.H.O.-Rab. Res./82–15) nous avons analysé les caractéristiques antigéniques de plus de 200 souches de virus de rage reçues de plusieurs pays d’Afrique et d’Asie, en utilisant la technique des anticorps fluorescents avec une batterie de 20 anticorps monoclonaux spécifiques de déterminants de la nucléocapside des virus de la rage et apparentés à la rage (fournis par T.J. Wiktor).

Nous avons aussi déterminé le profil antigénique de plusieurs souches isolées de cas humains d’échec de traitement antirabique (vaccination post-exposition) et de cas animaux (chiens) d’échec de vaccination préventive.

De plus, nous avons déterminé l’origine africaine ou asiatique du virus dans plusieurs cas «importés» de rage humaine ou animale. Grâce à l’utilisation complémentaire d’anticorps monoclonaux antiglycoprotéine nous avons identifié au virus Flury LEP une souche isolée d’un cas de rage vaccinale chez un chat.

Une souche de virus Mokola isolée d’un rongeur en République Centrafricaine a été étudiée et comparée aux souches de Mokola du Nigéria et du Cameroun.

Des anticorps monoclonaux ont été préparés contre cette souche de virus Mokola.

Summary

Within the frame work of collaborative study with the Wistar Institute and according to the recommendation of a WHO consultant group (WHO Rab. Res./82.15) the antigenic characteristics of more than 200 field isolates of rabies virus received from various countries of Africa and Asia were analysed, using the fluorescent antibody staining technique with a panel of 20 monoclonal antibodies specific to the nucleocapsid of rabies and rabies-related viruses (provided by T.J. Wiktor).

We also investigated the antigenic profile of several strains isolated from human cases of post-exposure vaccination failure and from animal (dog) cases of pre-expo-sure vaccination failure.

In addition, the African or Asian origin of several human or animal “imported” cases of rabies were analysed. With the complementary use of antiglycoprotein monoclonal antibodies, an isolate obtained from a case of vaccine induced rabies in a cat (Flury HEP) was identified.

An isolate of Mokola virus isolated from a rodent in the Central African Republic was studied and compared to isolates from Nigeria and Cameroun.

Monoclonal antibodies have been prepared against the Mokola strain.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Copyright information

© Springer-Verlag Berlin, Heidelberg 1985

Authors and Affiliations

  • P. Sureau
  • P. E. Rollin
  • M. Lafon
  • G. Libeau
    • 1
  1. 1.Centre National de Référence pour la RageInstitut PasteurParis Cedex 15France

Personalised recommendations