Advertisement

PHYSIS (PHYSiotherapy Information System)

  • M. Vaillancourt
Conference paper
Part of the Health Systems Research book series (HEALTH)

Keywords

Ressources Humaines 
These keywords were added by machine and not by the authors. This process is experimental and the keywords may be updated as the learning algorithm improves.

Résumé

Le système PHYSIS (Physiotherapy Information System) est un instrument de mesure du niveau des soins planifiés (prévus) basé sur la charge de travail générée par le demandeur et induite au personnel en physiothérapie (p.p.), accompagné d’un système d’information de gestion (SIG) de l’offre en physiothérapie (P.T.). La mesure quantitative du niveau de “soins en physiothérapie” (s.p.) requis (et non fournis) par client à partir de ses besoins holistiques et spécifiques est un indicateur transcontextuel du quanta de p.p. requis. Cette mesure objective génère les données qui sont à la base de la séquence SIG i.e. données-informations-décision-action. Le système PHYSIS est une composante d’un plus grand système, le “Système PT” (SP) ou service de PT, lequel est hiérarchiquement organisé dans un méga-système, le système de santé. Le SP est ici traité sous un angle systémique afin d’apprécier l’onthogénèse naturelle de PHYSIS et l’important apport innovateur de cette technologie évoluée de gestion. Cet article n’est pas une anthologie complète.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

References

  1. Anthony RN, Planning and Control Systems: a Framework for Analysis. Boston, Graduate School of Business Administration, Harvard University (1965)Google Scholar
  2. Anthony RN, Herzlinger RE, Management Control in Nonprofit Organizations. Homewook, I11, Irwin 1980Google Scholar
  3. Boulding KE, The Organizational Revolution, New York, Harper & Row (1953)Google Scholar
  4. Contandriopoulos AP, La logique de production et l’utilisation des services médicaux. Administration hospitalière et sociale, maijuin 1983, p. 5–10Google Scholar
  5. Desrosiers M, Les outils de gestion indispensables dans les services de santé. Conférence donnée dans le cadre du cours ASA 6019; Planification et contrôle budgétaire dans les services de santé, 6 mars 1984Google Scholar
  6. Grundy F, Reinke WA, Recherche en organisation sanitaire et techniques de management. OMS Genève 1973Google Scholar
  7. Lambert P, Système de contrôle en gestion: cadre conceptuel et application aux soins infirmiers en milieu hospitalier, EROS, Equipe de Recherche Opérationnelle en Santé, 3535 Queen Mary # 501, Montréal, déc. 80, (42 pages)Google Scholar
  8. LeMoigne JL, La théorie du système génêral-théorie de la modélisation. PUF, Paris 1977, (259 pages)Google Scholar
  9. Nollet J, 5-505-80 - La gestion des opérations: les entreprises de service. Syllabus 1983–1984. HEC 1984 (5 pages)Google Scholar
  10. Ramasprasad A, On the definition of feedback. Behavioral Science. Vol. 28, 1983, p. 1–13CrossRefGoogle Scholar
  11. Smith A, A five-stage Model of.Management Evolution. General Systems Yearbook of the Society for GSR. Vol. XXVII 1982 edited by RK Ragade. Society for General Systems Research (GSR) Louisville, 1983, p. 205–212Google Scholar
  12. Tosi H, The Organizational Control Structure, JBR (Journal of Business Research) p. 271–279, 1983Google Scholar
  13. Vaillancourt M, Cadre conceptuel global en physiothérapie. Examen de synthèse écrit pour la complétion du grade Ph.D. Université de Montréal (1984)Google Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag , Berlin Heidelberg 1984

Authors and Affiliations

  • M. Vaillancourt
    • 1
    • 2
  1. 1.Equipe de Recherche Opérationnelle en Santé (EROS)C.P. 6128 MontréalCanada
  2. 2.Département d’administration de la santé, Faculté de MédecineUniversité de MontréalC.P. 6128 MontréalCanada

Personalised recommendations