Advertisement

Sade und… pp 127-141 | Cite as

LaMettries Maschinenmensch und Sades Sexualmaschine

  • Horst Albert Glaser
Chapter

Zusammenfassung

„Ses yeux étincellent, il écume. Egalement menacées sur tout le corps, nous l’évitons …, nous courons comme des égarées dans toutes les parties de la chambre, il nous suit, frappant indifféremment et sur l’une et sur l’autre; le scélérat nous met en sang; il nous rencogne à la fin toutes deux dans la ruelle du lit. Les coups redoublent: la malheureuse Armande en reçoit un sur le sein qui la fait chanceler; cette dernière horreur détermine l’extase, et pendant que mon dos reçoit les effets cruels, mes reins s’inondent des preuves d’un délire dont les résultats sont si dangereux“2.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Literatur

  1. 1.
    Der Text erschien zuerst in: Horst Albert Glaser, Wolfgang Kaempfer (Hg.): Maschinenmenschen. Referate der Triestiner Tagung. Frankfurt a.M. u.a. 1988. (=Akten internationaler Kongresse auf den Gebieten der Ästhetik und der Literaturwissenschaft. 6.) S. 69 – 80.Google Scholar
  2. 2.
    Oeuvres complètes du Marquis de Sade. Éd. établie sur les originaux imprimes ou manuscrits … par Gilbert Lely. Bd. 4/5: Justine ou Les Malheurs de la vertu. Paris 1973. S. 198.Google Scholar
  3. 12.
    Julien Offray de LaMettrie: L’Homme machine. In: ders.: Oeuvres philosophiques. Nouvelle éd. Berlin 1774. Repr. Hildesheim, New York 1970. Bd. 1. S. 322f.Google Scholar
  4. 19.
    René Descartes: Discours de la méthode. In: Oeuvres de Descartes. Publiées par Charles Adam et Paul Tannery. Paris 1973. Bd. 6. S. 56.Google Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag GmbH Deutschland 2000

Authors and Affiliations

  • Horst Albert Glaser

There are no affiliations available

Personalised recommendations