Advertisement

La réception des Académiques dans les Essais: une manière voisine et inavouée de faire usage du doute sceptique

  • Sébastien PratEmail author
Chapter
Part of the International Archives of the History of Ideas Archives internationales d'histoire des idées book series (ARCH, volume 221)

Abstract

Les études sur le scepticisme des Essais, tout en insistant sur la redécouverte de Sextus Empiricus, ont oblitéré la présence de Cicéron dans l’ouvrage de Montaigne. Notre article vise à souligner l’importance de la réception des Académiques dans les Essais et la proximité discrète, mais très réelle dans l’exercice du doute sceptique entre les deux ouvrages. Après avoir montré que cette négligence sur la place des Académiques dans les Essais est due à Montaigne lui-même, nous insisterons sur la place croissante des emprunts aux Académiques dans les Essais. Nous montrerons ensuite que Montaigne après Cicéron valorise le doute sceptique pour la liberté intellectuelle qu’il permet et non pour l’ataraxie pyrrhonienne. Ensuite, nous constaterons que l’usage du doute est le même de Cicéron à Montaigne, à savoir que chacun ne doute pas en professionnel de la pensée, en sage, mais en dilettante. Enfin, nous montrerons que le vraisemblable est beaucoup moins étranger à Montaigne que l'on a pu le croire. Contre la suspension de la pensée et l’ataraxie recherchées par Sextus, Montaigne suit la perpétuation du doute à travers un probable toujours en évolution, de moment en moment, ce qui le conduit à une mise en lumière de l’inconstance humaine, très proche de ce qu’expose Cicéron dans les Académiques.

Keywords

Ataraxie Doute acataleptique Doute pyrrhonien Épochè Inconstance Liberté Plausible Stoicïsme Triade sceptique Vraisemblable 

Bibliographie

  1. Brahami, Frédéric. 1997. Le scepticisme de Montaigne. Paris: Presses Universitaires de France.Google Scholar
  2. Brahami, Frédéric. 2001. Le travail du scepticisme, Montaigne, Bayle, Hume. Paris: Presses Universitaires de France.Google Scholar
  3. Carabin, Denise. 2004. Les idées stoïciennes dans la littérature morale des XVI e et XVII e siècles. Paris: H. Champion.Google Scholar
  4. Carraud, Vincent, and J.-L. Marion (eds.). 2004. Montaigne: scepticisme, métaphysique, théologie. Paris: Presses Universitaires de France.Google Scholar
  5. Cicéron. 2010. Les Académiques. Trad. J.-K. Turpin et intr. de P. Pellegrin. Paris: Garnier-Flammarion.Google Scholar
  6. Conche, Marcel. 1996. Montaigne et la philosophie. Paris: Presses Universitaires de France.Google Scholar
  7. Eva, Luìz. 2013. Montaigne et les Academica de Cicéron. Asterion 11. http://asterion.revues.org/2364.
  8. Floridi, Luciano. 2002. Sextus Empiricus: The transmission and rediscovery of Pyrrhonism. Oxford: Oxford University Press.Google Scholar
  9. Giocanti, Sylvia. 2012. Un scepticisme sans tranquillité? BSAM 55: 63–90.Google Scholar
  10. Giocanti, Sylvia (ed.). 2013. La réception des Académiques à l’Âge Moderne. Asterion. http://asterion.revues.org/2364.
  11. Hunt, Terence J. 1998. A textual history of Cicero’s Academici libri. Leiden/Boston: Brill.Google Scholar
  12. Inwood, Brad, and Jaap Mansfeld (eds.). 1997. Assent and argument. Studies in Cicero’s Academic books, Philosophia Antiqua. Leiden/NewYork: Brill.Google Scholar
  13. Larmore, Charles. 2004. Un scepticisme sans tranquillité. Montaigne et ses modèles antiques. In Montaigne, scepticisme, métaphysique, théologie, ed. Vincent Carraud and J.-L. Marion, 15–31. Paris: Presses Universitaires de France.Google Scholar
  14. Limbrick, Elaine. 1972. Was Montaigne really a Pyrrhonian? In Bibliothèque d’humanisme et renaissance, 39: 67–80.Google Scholar
  15. Michel, Alain. 1960. Rhétorique et philosophie chez Cicéron. Bordeaux: Presses Universitaires de France.Google Scholar
  16. Miernovski, Jan. 1998. L’ontologie de la contradiction sceptique. Paris: H. Champion.Google Scholar
  17. Naya, Emmanuel. 2004. Le doute libérateur : préambules à une étude du discours fidéiste dans les Essais. In L’Écriture du scepticisme, ed. M.-L. Demonet and A. Legros, 201–222. Genève: Droz.Google Scholar
  18. Neto, Maia, and R. José. 2004. Epoche as perfection. Montaigne’s view of ancient skepticism. In Skepticism in Renaissance and post-Renaissance thought, ed. J.R. Maia Neto and R.H. Popkin, 13–42. Amherst: Humanity Books.Google Scholar
  19. Popkin, Richard. 2003. The history of scepticism from Savonarola to Bayle. Oxford: Oxford University Press.Google Scholar
  20. Prat, Sébastien. 2012. Constance et inconstance chez Montaigne. Paris: Classiques Garnier.Google Scholar
  21. Schmitt, Charles. 1972. Cicero scepticus. La Haye: M. Nijhoff.CrossRefGoogle Scholar
  22. Sextus Empiricus. 1997. Esquisses pyrrhoniennes. Trad. P. Pellegrin. Paris: Seuil.Google Scholar
  23. Villey, Pierre. 1908. Les sources et l’évolution des Essais de Montaigne. Paris: Hachette.Google Scholar

Copyright information

© Springer International Publishing Switzerland 2017

Authors and Affiliations

  1. 1.Collège StanislasMontrealCanada

Personalised recommendations