Advertisement

Introduction phénoménologie génétique et refonte de la phénoménologie transcendantale

  • Florian Forestier
Chapter
  • 309 Downloads
Part of the Phaenomenologica book series (PHAE, volume 214)

Abstract

L'œuvre de Marc Richir constitue une contribution majeure à la phénoménologie dont elle repense les méthodes et réexamine les questions fondamentales que sont le sens, l'imagination, l'affectivité, la temporalité ou la spatialité. Cette œuvre ample – plus de 10 000 pages publiées à ce jour – trouve peu à peu l'audience qu'elle mérite. Elle suscite de plus en plus de travaux philosophiques et se diffuse dans d'autres champs du savoir, en particulier en psychopathologie. Nous voudrions contribuer à une meilleure connaissance de la pensée de Marc Richir en présentant ses axes et concepts principaux, ses percées autant que ses difficultés majeures. Par son ampleur, celle-ci entre en résonance avec les projets de refondation mis en œuvre par Maldiney, Michel Henry, Jacques Garelli, Jean-Toussain Desanti ou Jean-Luc Marion. Elle se développe également en dialogue avec les déconstructions heideggériennes et derridiennes qui ébranlent les conditions de possibilité même de l'exercice de la philosophie.

References

  1. La crise du sens et la phénoménologie autour de la « krisis » de Husserl, Grenoble, Éditions Jérôme Millon, 1990.Google Scholar
  2. Du sublime en politique, Paris, Éditions Payot, 1991.Google Scholar
  3. Phénoménologie en esquisses, Grenoble, Éditions Jérôme Millon, 2000.Google Scholar
  4. Fragments phénoménologiques sur le langage, Grenoble, Éditions Jérôme Millon, 2008.Google Scholar
  5. « L'Hérédité et les nombres. Pour une fondation transcendantale de l'arithmétique (à propos de Frege : die Grundlagen der Arithmetik) », La liberté de l'Esprit n° 4 : Qu'est-ce qu'un père ?, Paris, Éditions Balland, 1983, p. 77–137.Google Scholar
  6. « De l'illusion transcendantale dans la théorie cantorienne des ensembles », Annales de l'Institut de philosophie et de sciences sociales : Philosophie et Sciences, U.L.B. Bruxelles, 1986, p. 93–118.Google Scholar
  7. « Métaphysique et phénoménologie, Prolégomènes pour une anthropologie phénoménologique », Phénoménologie française et phénoménologie allemande. Deutsche und Französische Phänomenologie, E. Escoubas, B. Waldenfels (éds), Paris, L'Harmattan, 2000, p. 103–128.Google Scholar
  8. FINK, Eugen, « Les concepts opératoires dans la phénoménologie de Husserl », Husserl, Cahiers de Royaumont. Philosophie n° III, Paris, Les Éditions de Minuit, 1959, p. 2l4–241.Google Scholar
  9. KASSIS, Raymond, De la phénoménologie à la métaphysique, Difficulté de l'intersubjectivité et ressources de l'intropathie chez Husserl, Grenoble, Éditions Jérôme Millon, 2004.Google Scholar
  10. SCHNELL Alexander, Husserl et les fondements de la phénoménologie constructive. Grenoble, Éditions Jérôme Millon, 2007.Google Scholar
  11. SCHNELL Alexander, Le sens se faisant, Marc Richir et la refondation de la phénoménologie transcendantale, Bruxelles, Éditions Ousia, 2011.Google Scholar
  12. TENGELYI, László, L'histoire d'une vie et sa région sauvage, Grenoble, Éditions Jérôme Millon, 2005.Google Scholar
  13. VERMERSCH, Pierre, L'entretien d'explicitation en formation continue et initiale, Paris, ESF, 1994.Google Scholar

Copyright information

© Springer International Publishing Switzerland 2015

Authors and Affiliations

  • Florian Forestier
    • 1
  1. 1.Université Paris-IVParisFrance

Personalised recommendations