Advertisement

Imagerie par résonance magnétique

Chapter
  • 75 Downloads

Résumé

Tandis que les méthodes conventionnelles d’investigation par rayons X, scanographie incluse, mettent toutes en évidence les differents degrés d’absorption des tissus, l’imagerie par résonance magnétique (IRM) est basée sur un principe trés different. Il y a plusieurs excellents articles expliquant les aspects physiques de cette technologie [224] auxquels on peut se référer. Très brièvement, on peut dire que les noyaux d’atomes contenant un nombre majeur de protons tournent sur leur axe (spin) et induisent ainsi un discret champ magnetique. En utilisant les champs statiques et électromagnétiques on peut influencer ces noyaux. Leurs réactions peuvent être mesurées et transformées en image à l’aide d’un ordinateur. Plusieurs paramètres entrent en jeu: la quantité de protons dans un volume donné et leur mouvement ainsi que les propriétés biologiques des tissus examinés, exprimés par les temps ou relaxation T1 et T2. En clinique, l’IRM utilise les noyaux d’hydrogène qui sont en très grande concentration dans le corps humain et qui possedent un moment magnétique élevé.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Copyright information

© Springer-Verlag France, Paris 1991

Authors and Affiliations

  1. 1.Ospedale MolinetteUniversità di TorinoTurinItaly
  2. 2.Institut für Neuropathologie und Psychiatrische Poliklinik, Universitätsklinikum SteglitzFreie Universität BerlinBerlin 45Allemagne
  3. 3.The National HospitalLondonAngleterre

Personalised recommendations