Advertisement

Cas particuliers

Chapter
  • 71 Downloads

Résumé

L’histologie des structures kystiques à l’intérieur et autour des méningiomes est abordée dans les chapitres 1 et 3. Les méningiomes kystiques sont souvent confondus en TDM et IRM avec des gliomes (figs. 11.1, 11.2, 4.5, 4.14, 6.8). Les signes en TDM qui peuvent cider à faire le diagnostic de méningiome kystique sont le rehaussement trés net et régulier de la partie solide de la tumeur, séparation nette de cette partie avec le kyste et mise en évidence de l’attache durale. L’IRM avec sa possibilité d’exploration dans des plans multiples est beaucoup plus utile (fig. 4.14). L’angiographie peut être intéressante en démontrant la situation extra-axiale du processus et la prédominance de sa vascularisation méningée [167, 216, 225, 298]. Cependant, une biopsie est habituellement nécessaire pour un diagnostic de certitude.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Copyright information

© Springer-Verlag France, Paris 1991

Authors and Affiliations

  1. 1.Ospedale MolinetteUniversità di TorinoTurinItaly
  2. 2.Institut für Neuropathologie und Psychiatrische Poliklinik, Universitätsklinikum SteglitzFreie Universität BerlinBerlin 45Allemagne
  3. 3.The National HospitalLondonAngleterre

Personalised recommendations