Advertisement

Techniques histopathologiques

  • Werner Kempf
  • Markus Hantschke
  • Heinz Kutzner
  • Walter H. C. Burgdorf
  • Renato G. Panizzon
Chapter
  • 456 Downloads

Résumé

Les biopsies sont mises en paraffine, sont divisées en coupes de 3 á 6 μm, puis placées sur les lames et colorées. La coloration standard en dermatopathologie est l’hématoxyline éosine (coloration HE) qui colore les noyaux en bleu et le cytoplasme en rose. Une variété de coloration spéciale est disponible pour une meilleure visualisation des structures cellulaires ou extracellulaires. Une coloration supplémentaire et trés souvent utilisée est la coloration par «Periodic Acid Schiff» (PAS) qui colore les sucres et les polysaccharides en violet. De plus, elle est utilisée pour identifier les différentes mycoses, pour mieux visualiser la membrane basale et pour identifier les dépôts de glycogéne comme par exemple dans les glandes sudoripares ou les proliférations épithéliales. Les glycosamines acides dans la mucine se révélent bien avec la coloration bleu Alcian. La coloration rouge Congo est utilisée pour identifier l’amyloïde qui a une apparence verte en lumiére polarisée.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Copyright information

© Springer-Verlag France, Paris 2010

Authors and Affiliations

  • Werner Kempf
    • 1
  • Markus Hantschke
    • 2
  • Heinz Kutzner
    • 2
  • Walter H. C. Burgdorf
    • 3
  • Renato G. Panizzon
    • 4
  1. 1.Kempf und PfaltzHistologische DiagnostikZürichSwitzerland
  2. 2.Dermatopathology FriedrichshafenFriedrichshafenGermany
  3. 3.Traubinger Str. 45ATutzingGermany
  4. 4.Dept of DermatologyUniversity Hospital CHUVLausanneSwitzerland

Personalised recommendations