Advertisement

Cancer du sein pp 133-143 | Cite as

Comment aimer avec un sein en moins et un cancer en plus?

Abstrait

Même si éros a toujours été cette grande force « qui meut le soleil et les étoiles » [1], ce dieu marche aujourd’hui à visage très découvert. Le climat culturel incite à la recherche du bien-être et du plaisir. Dans ce contexte, une question agite l’imaginaire social : comment jouir mieux, plus souvent, plus longtemps? Seul, à deux, à plusieurs ou en groupe. Considérée comme l’un des paramètres de la qualité de vie, l’harmonie sexuelle est devenue un objet médical potentiel. Pourtant, cette question demeure assez marginalisée dans l’univers de la cancérologie. Pour les acteurs de l’Institution soignante, on dirait que, face au cancer, le sexe n’a pas droit de cité.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Références

  1. 1.
    Dante(1300) La Divine Comédie, Le Paradis, XXXIII, 145.Google Scholar
  2. 2.
    Sophocle (ve siècle av. J.-C.) Ajax, v 942.Google Scholar
  3. 3.
    Taylor-Brown J, Kilpatrick M, Maunsell E, Dorval M (2000) Partner Abandonment of Women with Breast Cancer: Myth or Reality? Cancer Practice 8: 160–4.PubMedCrossRefGoogle Scholar
  4. 4.
    Onfray M (2003) Féeries anatomiques. Paris, Grasset.Google Scholar
  5. 5.
    Brantôme (1981) Vies des dames galantes. Paris, Gallimard, Folio.Google Scholar
  6. 6.
    Roth P (2004) La bête qui meurt. Paris, Gallimard.Google Scholar
  7. 7.
    Ernaux A (2005) L’usage de la photo. Paris, Gallimard.Google Scholar
  8. 8.
    Penson RT, et al. (2000) Sexuality and Cancer: Conversation Comfort Zone. The Oncologist 5: 336–344.PubMedCrossRefGoogle Scholar
  9. 9.
    Guiraud P (1978) Dictionnaire érotique. Paris, Payot.Google Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag France, Paris 2009

Personalised recommendations