Advertisement

Lignes de courant limites à la paroi pour l’aile droite d’envergure infinie dérapée

  • Adalbert Oudart

Sommaire

On montre que pour un fluide incompressible visqueux ou non, les lignes de courant à la paroi sont tangentes pratiquement à la génératrice de séparation. Pour le fluide visqueux, ces lignes de courant sont tangentes à la génératrice de décollement laminaire — tout au moins pratiquement.

En fait théoriquement, la génératrice de séparation est une asymptote et il doit en être de même pour la génératrice de décollement laminaire.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. [1]
    Sears, W. R.: The boundary layer of yawed cylinders. J.A.S. 15/1 (1948), pp. 49—52.MathSciNetGoogle Scholar
  2. [2]
    Schlichting, H.: Grenzschichttheorie, Braun (1951), pp. 161 – 166 et Tabelle 5–1 (eben), p. 71, Tabelle 9–1, p. 128, Tabelle 10–3, p. 165.Google Scholar
  3. [3]
    Ocrtler, H.: Zur laminaren Grenzschicht am schiebenden Zylinder. Archiv der Mathematik III/3 (1952), pp. 216–231. En particulier: Zahlentafel pp. 226–227 (g0, g0, g2, g2 ont notées F 0 , F 0 , F 2 , F 2 ) qui étend le développement de w en série jusqu’au terme en x 6.CrossRefGoogle Scholar
  4. [4]
    Wild, J. M.: The boundary layer of yawed infinite wings. J.A.S. 16/1 (1949), pp. 41—45.Google Scholar
  5. [5]
    Hayes, W. D.: The three dimensional boundary layer. Navord Report 1313— NOTS 384Google Scholar

Copyright information

© Springer Fachmedien Wiesbaden 1955

Authors and Affiliations

  • Adalbert Oudart
    • 1
  1. 1.Centre d’Etudes Supérieures de MécaniqueParisFrance

Personalised recommendations