Advertisement

Résumé

On peut définir le terme de fracture comme une «création de nouvelles surfaces à l’intérieur d’un corps par application de forces extérieures». Cette définition peut s’appliquer aussi bien à une masse liquide qu’à un corps solide englobant ainsi des phénomènes tels que la cavitation ou la fracture de fusion des liquides viscoélastiques. Dans le cas des polymères, cette définition s’applique seulement aux solides, le terme solide étant pris dans son sens mécanique.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Littérature

  1. 1).
    Hopkinson, J., Mem. Proc. Manchester Lit. & Phil. Soc. 11, 40 (1872).Google Scholar
  2. 2).
    Hopkinson, B., Proc. Roy. Soc. (London) A 74, 498 (1905).Google Scholar
  3. 3).
    Griffith, A. A., Phil. Trans. Roy. Soc. (London) 221, 163–198 (1921).ADSCrossRefGoogle Scholar
  4. 4).
    Irwin, G. R., J. appl. Mech. 61, A–49 (1939).Google Scholar
  5. 5).
    Williams, M. L., Int. J. fracture Mech. 1, n° 4, 292–310 (1965).Google Scholar
  6. Williams, M. L., J. appl. Physics 38, n° 11, 4476–4480 (1967).ADSCrossRefGoogle Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag Berlin Heidelberg 1975

Authors and Affiliations

  • D. Bonsignour
    • 1
  • F. Nieuwenhove
    • 1
  1. 1.Centre de Recherches PhysiquesMarseilleFrance

Personalised recommendations