Advertisement

Vérification par des méthodes statiques et dynamiques de la théorie de l’adhésion basée sur des phénomènes de rupture

  • J.-M. Tatraux-Paro
  • W. Bismuth

Résumé

Nous nous proposons de relier le comportement du frottement d’adhésion du caoutchouc en fonction de la vitesse de glissement aux caractéristiques viscoélastiques du caoutchouc. On verra par la suite qu’il est possible expérimentalement d’isoler la composante adhésion du frottement des composantes d’abrasion et d’hystérésis (1). Des études tant expérimentales que théoriques (3, 4, 5) ont traité de ce type de problème; on admet généralement que le frottement d’adhésion est dû à l’étirement des agrégats moléculaires caoutchoutiques qui sont à l’état lié avec le substrat pendant le glissement.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Littérature

  1. 1).
    Kummer, H. W., Unified theory of rubber and tire friction (1964).Google Scholar
  2. 2).
    Grosch, K. A., Nature 197, 856 (1963).ADSCrossRefGoogle Scholar
  3. 3).
    Schallamach, A., Wear 6, 375 (1963).CrossRefGoogle Scholar
  4. 4).
    Savkoor, A. R., Wear 8, 222 (1965).CrossRefGoogle Scholar
  5. 5).
    Thirion, P. et R. Chasset, Le frottement du caoutchouc. Rapport bibliographique, mai 1964.Google Scholar
  6. 6)).
    Williams, M. L., R. F. Landel, and J. D. Ferry, J. amer. Chem. Soc. 77, 3701 (1955).CrossRefGoogle Scholar
  7. 7).
    Huet, C., Etude, par une méthode d’impédance du comportement viscoélastique des matériaux hydrocarbonés. Thèse, Ing-doc, Fac. Sci. (Paris 1963).Google Scholar
  8. 8)).
    Tatraux-Paro, J.-M., J.-C. Chezeaux et W. Bismuth, Acustica 28, 272–278 (1973).Google Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag Berlin Heidelberg 1975

Authors and Affiliations

  • J.-M. Tatraux-Paro
    • 1
  • W. Bismuth
    • 1
  1. 1.Centre de Recherches PhysiquesMarseille Cedex 2France

Personalised recommendations