Advertisement

Mesure et correction de l’aberration d’ouverture des lentilles quadrupolaires magnétiques

  • Albert Septier

Résumé

Dans une lentille bien construite, la répartition du champ coïncide avec la répartition théorique à gradient constant dans tout l’espace intérieur au cercle de gorge de rayon a, tout moins dans la zone centrale éloignée des extrémités. Mais les champs de fuite ne possèdent pas les mêmes propriétés: a) une composante longitudinale B z apparaît dans les zones faisant face aux pièces polaires (1), c’est-à-dire les zones où les trajectoires sont gauches, d’où des effets parasites de convergence. b) la «longueur» du champ de fuite varie dans l’entrefer.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Références

  1. 1.
    Septier, A.: C. R. Acad. Sci. (Paris) 243, 1026 (1956).Google Scholar
  2. 2.
    Septier, A.: C. R. Acad. Sci. (Paris) 243, 1297 (1956).Google Scholar
  3. 3.
    Septier, A.: C. R. Acad. Sci. (Paris) 245, 1406 (1957).Google Scholar
  4. 4.
    Septier, A.: C. R. Acad. Sci. (Paris) 245, 1905 (1957).Google Scholar
  5. 5.
    Septier, A.: C. R. Acad. Sci. (Paris) 245, 2036 (1957).Google Scholar
  6. 6.
    Scherzer, O.: Optik 2, 114 (1947).Google Scholar
  7. 7.
    Septier, A.: C. R. Acad. Sci. (Paris) 246, 1983 (1958).Google Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag Berlin Heidelberg 1960

Authors and Affiliations

  • Albert Septier
    • 1
  1. 1.Laboratoire d’Electronique et RadioélectricitéFaculté des Sciences de ParisFrance

Personalised recommendations