Advertisement

Between Worlds pp 137-161 | Cite as

The Watery Way to the World of the Dead: Underwater Excavations (Old and New) at the Cave of Han-sur-Lesse, Belgium

  • Christophe DelaereEmail author
  • Eugène Warmenbol
Chapter

Abstract

The cave of Han-sur-Lesse was visited intermittently in the Late Neolithic, Bronze Age, Iron Age and Roman period. Thousands of artefacts have been recovered from the bottom of the River Lesse where it exits the cave, at a location between light and darkness. Other material was recovered from two dry galleries, opening onto the river, including the grisly find of severed heads dating to the Late Iron Age. Deposits made both into and outwith the river indicate that the cave was a collective burial site in the Late Neolithic and a ‘natural sanctuary’ in subsequent periods. It remains to be seen whether material was deposited in the river during the Bronze Age, but recent excavations indicate that this was most probably the case during the Iron Age. The river, which flows mostly underground and unseen through the cave, was likely considered a pathway into the Otherworld, in line with widespread Indo-European mythologies of the time.

Keywords

Cave Sanctuary Belgium Underwater excavations Bronze Age Iron Age 

References

  1. Absil, M. (1988). Le ‘diplôme’ de Han-sur-Lesse: Un exemple de traitement informatisé des documents épigraphiques et d’application de la méthode PETRAE aux diplômes militaires romains. Annales de la Société archéologique de Namur, LXV, 353–371.Google Scholar
  2. André, P. (2013). Etude anthropologique des ossements de la grotte du Père Noël et de la Galerie de la Grande Fontaine (Rochefort, Province de Namur). Unpublished MA thesis, Université Libre de Bruxelles.Google Scholar
  3. Bonenfant, P.-P. (1982). Stratigraphie de Han-sur-Lesse. Annales d’Histoire de l’Art et d’Archéologie, IV, 115.Google Scholar
  4. Bonenfant, P.-P. (1984). Stratigraphie de Han-sur-Lesse. Annales d’Histoire de l’Art et d’Archéologie, VI, 106.Google Scholar
  5. Callewaert, M., & Goffette, Q. (2011). Analyse typologique et technologique des fibules romaines de Han-sur-Lesse. Actes de la Journée d’Archéologie Romaine, 2011, 21–30.Google Scholar
  6. Cosyns, P., Warmenbol, E., Bourgeois, J., & Degryse, P. (2005). Pre-Roman glass beads in Belgium. In M.-D. Nenna (Ed.), Annales du 16ème Congrès de l’Association Internationale pour l’Histoire du Verre, London, 2003 (pp. 326–330). Nottingham: L’Association Internationale pour l’Histoire du Verre.Google Scholar
  7. de Pierpont, E. (1904). Fouilles et explorations archéologiques de la Grotte de Han (1902 à 1904). In E. de Pierpont (Ed.), Fédération Archéologique et Historique de Belgique. XVIIe session. Congrès de Dinant organisé par la Société Archéologique de Namur, 9–13 août 1903 (pp. 519–521). Namur: Federation Archeologique et Historique de Belgique.Google Scholar
  8. Fourny, M. (1995). Armatures de flèches et pointes de silex de la Grotte de Han (Han-sur-Lesse/Rochefort, Nr.): Du Paléolithique supérieur à la fin du Néolithique… voire au-delà. Amphora, 77, 3–31.Google Scholar
  9. Goffette, Q. (2013). Le matériel d’époque romaine de la grotte de Han (Han-sur-Lesse, province de Namur). Annales d’Histoire de l’Art et d’Archéologie, XXXV, 107–117.Google Scholar
  10. Jasinski, M. (1965). Plongées sous la terre. Paris: Flammarion.Google Scholar
  11. Kickx, J., & Quetelet, A. (1822). Relation d’un voyage fait à la grotte de Han au mois d’août 1822. In Nouveaux mémoires de l’Académie Royale des Sciences et Belles Lettre de Bruxelles, volume 2 (pp. 315–362). Brussels: P. J. De Mat.Google Scholar
  12. Lallemand, J. (1994). Les monnaies antiques de la grotte de Han. Amphora, 75, 4–28.Google Scholar
  13. Larocca, F. (2010). Le Grotte dell’Angelo a Pertosa: Il sistema sotterraneo e il giacimento archaeologico. Pertosa: Fondazione Musei Integrati dell’Ambiente.Google Scholar
  14. Leclercq, W. (2012). L’âge du Bronze final dans les bassins de l’Escaut et de la Meuse moyenne: Culture matérielle et cadre socio-économique. Unpublished PhD thesis, Université Libre de Bruxelles.Google Scholar
  15. Mariën, M.-E. (1970). Le Trou de l’Ambre au Bois de Wérimont, Eprave. Monographies d’archéologie nationale 4. Brussels: Musées Royaux d’Art et d’Histoire.Google Scholar
  16. Mariën, M. (1981). Cuillères en os de type Han-sur-Lesse (Néolithique S.O.M.). Helinium, XXI, 3–20.Google Scholar
  17. Mariën, M. (1982). Fouilles à la Grande Fontaine à Han-sur-Lesse (XVIIe siècle et champs d’urnes). Archaeologia Belgica, 247, 31–35.Google Scholar
  18. Mélin, M. (2012). Existe-t-il un lien entre les pratiques de dépôts métalliques non funéraires et les variations climatiques? In M. Mélin & C. Mougne (Eds.), L’Homme, ses ressources et son environnement, dans le Nord-Ouest de la France à l’âge du Bronze: Actualités de la recherche. Actes du Séminaire Archéologique de l’Ouest, 22 mars 2012, Université de Rennes I. Mémoires Géosciences Rennes, hors série no. 8 (pp. 113–127). Rennes: Éditions de Géosciences.Google Scholar
  19. Pleuger, L. (2011). A propos du Néolithique récent/final de la Grotte de Han à Han-sur-Lesse… (Rochefort, B). Notae Praehistoricae, 31, 5–13.Google Scholar
  20. Sohn, M. (2009). La notion de dépôt ‘collectif’ dans les sites funéraires de la fin du Néolithique en Europe occidentale. In S. Bonnardin, C. Hamon, M. Lauwers, & B. Quilliec (Eds.), Du matériel au spirituel: Réalités archéologiques et historiques des ‘dépôts’ de la préhistoire à nos jours. XXIXe rencontres internationales d’Archéologie et d’Histoire d’Antibes (pp. 131–141). Antibes: Éditions APCDA.Google Scholar
  21. Timperman, M. (1989). La grotte de Han au fil des siècles. Gembloux: Imprimerie Duculot.Google Scholar
  22. Van Strydonck, M., & Warmenbol, E. (2012). Une séquence radiométrique du Néolithique final à La Tène finale: Le ‘pilier stratigraphique’ de Han-sur-Lesse (prov. de Namur, Belgique). Lunula: Archaeologia Protohistorica, XX, 3–9.Google Scholar
  23. Warmenbol, E. (1996). L’or, la mort et les Hyperboréens: La bouche des Enfers ou le Trou de Han à Han-sur-Lesse. In P. Schauer (Ed.), Archäologische forschungen zum kultgeschehen in der Jüngeren Bronzezeit und Frühen Eisenzeit Alteuropas. Ergebnisse eines kolloquiums in Regensburg, 4–7 Oktober 1993 (pp. 203–234). Bonn: Universitätsverlag Regensburg GMBH.Google Scholar
  24. Warmenbol, E. (1999). Le soleil des morts: Les ors protohistoriques de Han-sur-Lesse (Namur, Belgique). Germania, 77, 39–69.Google Scholar
  25. Warmenbol, E. (2004). Gold pickings and PIXE analysis: More about the Bronze Age gold found in the cave of Han-sur-Lesse (Namur, Belgium). Nuclear Instruments & Methods in Physics Research (Section B), 226, 208–221.CrossRefGoogle Scholar
  26. Warmenbol, E. (2007a). Un dépôt de mandibules humaines dans la grotte de Han-sur-Lesse (Rochefort, Namur). In Actes du VIIe congrès de l’Association des Cercles Francophones d’Histoire et d’Archéologie de Belgique. Congrès d’Ottignies – Louvain-la-Neuve, 26, 27 et 28 Août 2004, volume 2 (pp. 641–650). Bruxelles: Éditions Safran.Google Scholar
  27. Warmenbol, E. (2007b). Le dépôt d’ossements humains en grotte aux âges des Métaux en Belgique: Nouvelles questions. In P. Barral, A. Daubigney, C. Dunning, G. Kaenel, & M.-J. Roulière-Lambert (Eds.), L’âge du Fer dans l’arc jurassien et ses marges. Dépôts, lieux sacrés et territorialité à l’âge du Fer. Actes du XXIXe colloque international de l’AFEAF, Bienne, 5–8 Mai 2005, volume II (pp. 537–547). Besançon: Presses Universitaires de Franche-Comté.Google Scholar
  28. Warmenbol, E. (2009). Natures mortes: Les dépôts subaquatiques de Han-sur-Lesse (Belgique). In S. Bonnardin, C. Hamon, M. Lauwers, & B. Quilliec (Eds.), Du matériel au spirituel: Réalités archéologiques et historiques des ‘dépôts’ de la préhistoire à nos jours. XXIXe rencontres internationales d’Archéologie et d’Histoire d’Antibes (pp. 143–154). Antibes: Éditions APCDA.Google Scholar
  29. Warmenbol, E. (2013a). Un nouvel exemplaire de cuillère en os de type ‘Han-sur-Lesse’, en provenance du site éponyme: Contexte et chronologie (B). Notae Praehistoricae, 33, 147–152.Google Scholar
  30. Warmenbol, E. (2013b). Le deuxième âge du Fer (fin Ve-début Ier s. avant notre ère) dans la grotte de Han (commune de Rochefort, province de Namur, Belgique). Revue du Nord, 95 (Hommages à Germaine Leman-Delerive), 91–112.CrossRefGoogle Scholar
  31. Warmenbol, E. (2015). Vestiges archéologiques et occupations en grotte dans la Lesse Calestienne. In G. Michel & G. Thys (Eds.), Atlas du Karst Wallon. Bassin de la Lesse Calestienne: Inventaire cartographique et descriptif des sites karstiques et des circulations d’eau souterraine (pp. 100–109). Jambes: CWEPSS/Service Public de Wallonie.Google Scholar
  32. Warmenbol, E. (in press). Les dépôts d’objets métalliques fragmentés du Bronze final dans la grotte de Han (Rochefort, Belgique): ‘Les morceaux choisis, c’est toujours les morceaux choisis par un autre’. In B. Toune & E. Warmenbol (Eds.), Pezzi scelti. Distruzione e manipolazione di beni tra età del Bronzo e del Ferro: Dal riciclo al sacrificio. Atti del Convegno Internazionale, Roma, 16–18 Febbraio 2012. Rome: Institut Historique Belge de Rome.Google Scholar
  33. Warmenbol, E., & Raepsaet-Charlier, M.-T. (2014). Un plat ovale en alliage cuivreux du IIIe siècle provenant du Trou de Han (Nr.). Signa, 3, 177–182.Google Scholar
  34. Warmenbol, E., & Van Strydonck, M. (2011). Quelques dates radiométriques pour les haches à douille (Bronze final) du ‘Trou de Han’ à Han-sur-Lesse (province de Namur, Belgique). Lunula: Archaeologia Protohistorica, XIX, 55–59.Google Scholar
  35. Warmenbol, E., & Van Strydonck, M. (2012). Quelques dates radiométriques pour les couteaux à douille (Bronze final) du ‘Trou de Han’ à Han-sur-Lesse (prov. de Namur, Belgique). Lunula: Archaeologia Protohistorica, XX, 45–47.Google Scholar

Copyright information

© Springer Nature Switzerland AG 2019

Authors and Affiliations

  1. 1.Centre de Recherches en Archéologie et PatrimoineUniversité Libre de Bruxelles (ULB)BruxellesBelgium

Personalised recommendations