Advertisement

Effects of Decis® and Systoate® on Megalurothrips Sjostedti (Trybom) in Cowpea

  • P. Atachi
  • B. Sourokou
Research Article

Abstract

The effects of Decis® (deltamethrin) and Systoate® (dimethoate) were assessed by the number of Megalurothrips sjostedti (Trybom) (Thysanoptera, Thripidae) recorded per cowpea plant at 40, 50, 60 and 70 days after planting (DAP), evaluated by the drop-cloth sampling method. The trial was carried out under natural infestation conditions during the 1985 early cropping season (from April to July). Systoate® was better than Decis® in controlling the flower thrips and its effect was significantly different from the unsprayed control (P = 0.01). The Decis® effect on the flower thrips was also effective in comparison with the control (P = 0.01). The effectiveness of two insecticides used in relation to pest management and the adequacy of the drop-cloth sampling method in relation to other methods are discussed.

Key Words

Decis® Systoate® Megalurothrips sjostedti cowpea pest resurgence drop-cloth method 

Résumé

Les effets du Decis® (deltaméthrine) et du Systoate® (diméthoate) ont été évalués à partir du nombre de thrips Megalurothrips sjostedti (Trybom) (Thysanoptera, Thripidae) recensés par plant de niébé (Vigna unguiculata (L.) Walp), 40, 50, 60 et 70 jours après la levée (JAL). L’expérimentation a été réalisée au cours de la grande saison pluvieuse de 1985. La méthode d’échantillonnage des thrips par le système d’étalement de tissu entre les lignes de semis du niébé a été utilisée. Des discussions relatives à l’adéquation de cette méthode ainsi qu’à son efficacité dans le cas de notre étude en rapport avec les autres méthodes d’échantillonnage des thrips ont été effectuées. Le choix des deux types d’insecticides utilisés, l’un agissant par contact et ingestion (Decis®) alors que l’autre est systémique (Systoate®) a été également l’objet de discussions en relation avec la biologie de M. sjostedti qui infeste essentiellement les organes floraux du niébé et qui vit sur le plant de manière externe et/ou interne suivant les différents organes attaqués (feuillage, tige, fleurs épanouies, fleurs non épanouies, gros bourgeons floraux, bourgeons floraux moyens, petits bourgeons floraux). Le Systoate® est meilleur que le Decis®. Il a assuré une meilleure protection contre les thrips des fleurs. Son effet a été hautement significatif par rapport au témoin (P = 0.01). L’effet du Decis® sur les thrips en comparaison avec le témoin a été également efficace (P = 0.01). Une rapide recrudescence des populations de thrips a été observée à chaque période où les plants de niébé n’étaient pas traités. C’est ainsi que l’accroissement des populations de thrips dans les parcelles témoins a été effectué de façon linéaire avec un pic de 9,5 thrips en moyenne par plant à 60 JAL avant de décroître en période de déclin végétatif des plants. Ce nombre moyen de thrips apparemment faible obtenu dans les parcelles témoins était dû à l’intensité de la chute des structures florales après les dégâts des thrips de telle sorte que le nombre de thrips obtenus par plant ne provenait en réalité que de quelques fleurs encore conservées sur la majorité des plants dont certains sont même complètement démunis de fleurs au moment des échantillonnages.

Mots Clés

Decis® Systoate® Megalurothrips sjostedti niébé recrudescence méthode d’étalement de tissu 

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

References

  1. Anonymous (1980) Legume bud thrips (Megalurothrips sjostedti). Annual Report of the International Institute of Tropical Agriculture for 1979. Ibadan, Nigeria.Google Scholar
  2. Irwin M. E. and Yeargan K. V. (1985) Sampling phytophagous thrips on soybean. Sampling Methods in Soybean Entomology, pp. 283–304.Google Scholar
  3. Jackai L. E. N. (1984) Insect surveys and yield loss assessment. Annual Report for 1983. International Institute of Tropical Agriculture, Ibadan, Nigeria.Google Scholar
  4. Jotwani M. G. (1983) Chemical control of cereal stem-borers. Insect Sci. Applic. 4, 185–189.Google Scholar
  5. Lewis T. (1973) Thrips, Their Biology, Ecology and Economic Importance. Academic Press, London.Google Scholar
  6. Price M., Chambuya R. I. and Machange F. Z. (1983) Insecticide evaluation and timing of spray application for insect control in cowpea in Tanzania. Trop. Grain Legume Bull. 28, 4–8.Google Scholar
  7. Singh S. R. (1977) Cowpea cultivars resistant to insect pests in world germplasm collection. Trop. Grain Legume Bull. 9, 3–7.Google Scholar
  8. Singh S. R. and Jackai L. E. N. (1984) Insecticides. Annual Report for 1983. International Institute of Tropical Agriculture, Ibadan, Nigeria.Google Scholar
  9. Singh S. R. and Salifu A. B. (1984) Flower thrips. Annual Report for 1983. International Institute of Tropical Agriculture, Ibadan, Nigeria.Google Scholar
  10. Taylor T. A. (1965) Observation on the bionomics of Laspeyresia ptychora Meyr. (Lepidoptera, Eucosmidae) infesting cowpea in Nigeria. Bull. Entomcl. Res. 55, 761–774.CrossRefGoogle Scholar

Copyright information

© ICIPE 1992

Authors and Affiliations

  • P. Atachi
    • 1
    • 2
  • B. Sourokou
    • 1
  1. 1.Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université Nationale du BéninCotonouBenin
  2. 2.Benin

Personalised recommendations