Advertisement

Acta Endoscopica

, Volume 28, Issue 5, pp 629–629 | Cite as

Traitement endoscopique des lésions canalaires des pancréatites premiers résultats d’une étude prospective (37 CAS)

  • Ph. Houcke
  • Ph. Desurmont
  • J. S. Delmotte
  • J. C. Paris
Posters
  • 16 Downloads

Conclusions

  • - En cas derupture wirsungienne, les difficultés techniques sont responsables de près de 50% d’échec immédiat en «intention de traiter» (défaut d’abord papillaire, échec du cathétérisme, défaut de mise en place de la prothèse), en cas de succès (9/18) les résultats sont bons à 6 mois avec 6 guérisons (66%) et 3 améliorations franches (33%).

  • - Leskystes sont d’abord plus facile avec 6 guérisons sur 8 patients et 1 seul échec.

  • - En cas desyndrome douloureux d’origine pancréatique, la découverte de remaniement parenchymateux sévère ne permet une attitude thérapeutique que dans 2 cas/8.

  • - En cas debonne réponse au traitement prothétique, le changement de prothèse ne doit pas être systématique mais tenir compte de l’évolution des lésions canalaires après CPRE.

Copyright information

© Springer-Verlag 1998

Authors and Affiliations

  • Ph. Houcke
    • 1
  • Ph. Desurmont
    • 1
  • J. S. Delmotte
    • 1
  • J. C. Paris
    • 1
  1. 1.Unité d’endoscopie digestiveCHRU LilleLilleFrance

Personalised recommendations