Advertisement

Annales des Télécommunications

, Volume 12, Issue 3, pp 92–104 | Cite as

Tubes a onde progressive

  • Jean Voge
Article
  • 50 Downloads

Sommaire

Après un historique succinct (paragraphe I), l’auteur expose les principes de l’amplification de l’énergie de haute fréquence par interaction entre un faisceau électronique et une onde de champ de vitesse (de phase) voisine, cette onde de champ étant ralentie le long d’une ligne de retard à structure géométrique périodique: il indique les deux grandes catégories de tubes auxquelles on est conduit: amplificateur à onde progressive, lorsque l’énergie électromagnétique s’écoule suivant le sens du faisceau; oscillateur «carcinotron», lorsqu’elle chemine en sens inverse, le faisceau agissant alors un peu comme une boucle de réaction donnant lieu à auto-oscillation. L’élimination des circuits accordes, permet une largeur de bande considérable pour l’amplificateur à onde progressive, une gamme de fréquences d’oscillation étendue pour le carcinotron (paragraphe II). L’auteur développe ensuite une théorie générale des tubes à onde progressive, d’abord sous une forme schématique, puis sous une forme mathématique simple mettant en évidence les caractéristiques de fonctionnement (amplification, adaptation, largeur de bande, puissance et rendement) et l’influence des différents paramètres à prendre en considération (paragraphe III). Dans la partie suivante (paragraphe IV), se trouvent présentés des tubes dérivés des tubes à onde progressive classiques: tubes de type «magnétron», tubes à plusieurs faisceaux et tubes à «sauts de potentiel». Les deux derniers types n’ont pas encore franchi le stade expérimental, mais l’étude de leur mécanisme interne a permis de réduire de jaçon très appréciable le facteur de bruit des amplificateurs à onde progressive, jusque vers5 ou6 dB à l’heure actuelle sur10 cm de longueur d’onde (paragraphe V).

L’auteur passe alors en revue les domaines d’utilisation des amplificateurs à onde progressive et des carcinotrons dans le présent et, pour autant qu’on puisse le prévoir, dans l’avenir (paragraphe VI). Puis il décrit de jaçon détaillée un certain nombre de tubes, choisis de manière à donner une idée d’ensemble des modèles et des performances réalisés, ainsi que des particularités marquantes de construction et d’emploi (paragraphe VII).

La dernière partie de l’article est consacrée aux accélérateurs linéaires de la physique nucléaire, dont le fonctionnement est à rapprocher de celui des amplificateurs à onde progressive: les caractéristiques de quelques accélérateurs à électrons ou à protons sont données à titre d’exemple (paragraphe VIII).

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Copyright information

© Institut Telecom / Springer-Verlag France 1957

Authors and Affiliations

  • Jean Voge

There are no affiliations available

Personalised recommendations