Advertisement

Canadian Anaesthetists’ Society Journal

, Volume 2, Issue 4, pp 373–377 | Cite as

A new technique of intubation for the prevention of contralateral infection during lung surgery

  • Léon Longtin
Article

Keywords

Vocal Cord Tracheal Tube Main Bronchus Bronchial Tree Inflatable Cuff 
These keywords were added by machine and not by the authors. This process is experimental and the keywords may be updated as the learning algorithm improves.

Résumé

Cette technique consiste à placer dans la bronche gauche du malade un tube spécialement construit, de diamètre et de longueur appropriés pour chacun des malades; ce tube possède, à deux centimètres de son extrémité distale, une légère incurvation et un biseau taillé de telle sorte que, naturellement, le tube se place dans la bronche gauche quand il arrive à la carène. Ce tube bronchique porte deux ballonnets: l’un a son extrémité distale, près du biseau, mesurant environ un centimètre de longueur, ne dépassant pas la bronche souche gauche quand il est gonflé; l’autre, à 4 ou 5 cm. au-dessus du premier, ballonnet détachable ordinaire, servant, si nécessaire seulement, à établir un circuit étanche dans le poumon droit à l’aide du tube intra-trachéal.

Quand le tube bronchique est en place dans la bronche gauche, on introduit dans la trachée un tube trachéal ordinaire, porteur, à son extrémité distale, de deux ballonnets: l’un est placé près du biseau du tube el l’autxe immédiatement au-dessus du premier. Pour obtenir un circuit étanche dans le poumon droit, il arrive qu’il soit nécessaire de gonfler ces deux ballonnets et le ballonnet supérieur sur le tube bronchique. Chacun de ces tubes est mis en communication avec une machine à anesthésie où peuvent être introduites des atmosphères anesthésiques différentes, à des pressions différentes, sous des formes différentes de circuits, tout comme s’il s’agissait de deux malades différents. Pour mettre ces deux tubes en place et pour éviter que le malade les déplace en toussant après qu’ils sont installés, certaines précautions sont recommandables: il faut avoir un malade sous anesthésie profonde et bien relaché. Il est également souhaitable d’avoir un tube bien lubrifié.

A notre avis, la contamination contro-latérale peut survenir surtout au moment de l’extubation. Pour prévenir adéquaternent cette contamination quand deux tubes sont employés, nous suggérons de procéder ainsi: à travels le tube trachéal, nettoyer la trachée et la bronche droite à maintes reprises et, après avoir dégonflé les deux ballonnets sur ce tube et le ballonnet supérieur sur le tube bronchique, enlever le tube trachéal en laissant la sonde aspiratrice dans la lumière c u tube trachéal pour continuer de débarrasser la trachée des sécrétions qui pourraient s’y trouver; ensuite, avec une sonde aspiratrice propre, nettoyer la bronche gauche à travers la lumière du tube bronchique et, après avoir dégonflé le ballonnet distal sur le tube bronchique, en laissant la sonde dans le tube bronchique comme pour le tube trachéal, retirer lentement le tube bronchique en aspirant, encore une fois, les sécrétions ou le sang venant du mognon bronchique qui pourraient se rencontrer dans la trachée.

L’usage d’un circuit différent pour chacun des poumons s’avère très utile au cours de la chirurgie pulmonaire ordinaire, mais cette technique est particulièrement appréciée pour la plastie des bronches et dans les cas où les deux plèvres sont ouvertes. II s’agit d’une technique d’intubation facile à appliquer et réalisant une protection adéquate contre l’infection contro-latérale au cours de la chirurgie pulmonaire.

Copyright information

© Canadian Anesthesiologists 1955

Authors and Affiliations

  • Léon Longtin
    • 1
  1. 1.L’ Hôtel-DieuMontréal, and l’Universite de MontréalCanada

Personalised recommendations