Advertisement

Annals of Telecommunications

, Volume 15, Issue 3–4, pp 71–76 | Cite as

Distributions vectorielles

  • J. Van Bladel
Article
  • 37 Downloads

Sommaire

La théorie des distributions de Schwartz a fourni une base théorique solide aux opérations que l'on effectue depuis de nombreuses années sur la fonction delta et ses dérivées. Le but de la présente note est d'étendre certains aspects de cette théorie aux opérateurs traditionnels du calcul vectoriel. Il s'agit ici d'un travail destiné aux ingénieurs, et dépourvu de la rigueur qu'un mathématicien pur serait en droit d'exiger (*). Son but est d'esquisser les idées principales de la théorie, tout en laissant dans l'ombre un énoncé précis des conditions (régularité des surfaces par exemple) dans lesquelles cette dernière est valable.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. [1]
    Schwartz (L.). Théorie des distributions à valeurs vectorielles.Annales de l'Institut Fourier, Université de Grenoble (1959). Extrait des vol. 7 et 8, 209 pp.Google Scholar
  2. [2]
    Schwartz (L.). Théorie des distributions t. I (1950), t. II (1951), Herman et C1e, ParisMATHGoogle Scholar
  3. [3]
    Schwartz (L.), Méthodes mathématiques de la physique.Centre de Documentation Universitaire, Paris (1957), 40 pp.Google Scholar
  4. [4]
    Weyl (H.), The method of orthogonal projection in potential theory. (La méthode de la projection orthogonale dans la théorie du potentiel. (Duke Math. J. (1940),7, 411–444.MathSciNetCrossRefMATHGoogle Scholar
  5. [5]
    Bouix (M.), Étude des sources ponctuelles électromagnétiques.Ann. Télécomm. (mai–juin 1959).14, nos 5–6, pp. 143–150, 2 fig., bibl. (7 réf.).MathSciNetGoogle Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag 1960

Authors and Affiliations

  • J. Van Bladel

There are no affiliations available

Personalised recommendations