Advertisement

Annales des Télécommunications

, Volume 16, Issue 3–4, pp 85–95 | Cite as

Lentilles et réflecteurs diélectriques a couches sphériques homogènes

  • M. Prache
Article
  • 43 Downloads

Sommaire

La fabrication des lentilles diélectriques sphériques a été rendue possible par les progrès réalisés au cours de ces dernières années dans la technologie des plastiques cellulaires. Ces lentilles ont reçu de nombreauses applications dans le domaine des ondes centimétriques car le simple déplacement d’un guide d’onde autour de la lentille immobile permet de balayer rapidement tout l’espace par un faisceau étroit d’ondes électromagnétiques. De même, les réflecteurs sphériques peuvent renvoyer toute l’énergie d’une onde plane incidente de direction quelconque à l’intérieur d’un cône de quelques degrés d’ouverture et présentent, par suite, une surface équivalente d’écho qui atteint plusieurs centaines de fois leur surface propre. L’article débute par un rappel des formules qui donnent le loi de variation théorique de la permittivité en fonction de la distance au centre de la sphère pour les types de lentilles qui présentent un intérêt pratique. L’auteur donne ensuite une méthode de calcul de l’échelonnement des rayons et des permittivités dans les lentilles et réflecteurs industriels qui sont construits par superposition de couches sphériques homogènes. Cette méthode permet également de déterminer la variation de la surface équivalente d’un réflecteur en fonction de l’angle entre la direction de l’onde incidente et celle des rayons réfléchis. Les résultats théoriques sont comparés aux résultats expédirection de l’onde indicdente et celle des rayons réflecteur de 175 mm de diamètre.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. [1]
    Solutions of problems. (Solutions de problèmes.)Cambridge and Dublin Mat. J., (févr. 1854), vol.VIII, p. 188. La solution du problème est donnée dans le vol.IX, p. 9. Ce dernier article est reproduit dans l’ouvrage Scientific Papers ofMaxwell (J.C.) Cambridge University Press (1890).Google Scholar
  2. [2]
    Luneberg (R.K.), Mathematical theory of optics. (Théorie mathématique de l’optique)Brown Univ., Providence, R.I. (1944), p. 401.MATHGoogle Scholar
  3. [3]
    Toraldo di Francia, (G.), Il problema matematico del sistema ottico concentrico stigmatico. (Le problème mathématique des systèmes optiques concentriques et stigmatiques).Ann. Mat. Pura appl., Ital. (1957), série IV, tomeXLIV, pp. 35–44, 5 réf/MathSciNetGoogle Scholar
  4. [4]
    Toraldo di Francia, (G.),Zoli, (M.T.), Perfect concentric systems with an outer shell of constant refractive indes. (Systémes concentriques parfaits avec une couche extérieure d’indice de réfraction constant.)Atti Fondaz. Giorgio Ronchi, Ital. (mai–juin 1958), AnnoXIII, no 3, pp. 223–235, 3 réf.Google Scholar
  5. [5]
    Wilcox (C. H.) The refraction of plane electromagnetic waves by a Luneburg lens. (La réfraction des ondes planes électromagnétiques par une lentille de Luneburg.)Tech. Rep. M.S.D., 1802, U.S.A. (juin 1956), p. 28, 6 réf.Google Scholar
  6. [6]
    Lippmann, (B.A.), An elementary discussion of the Luneberg lens. (Une discussion élémentaire sur la lentille de Luneberg.)Interim Techn. Rep., no 1,Tech. Res. Group, New York, N.Y. (juin 1954), p. 11, 2 réf.Google Scholar
  7. [7]
    Kay, (A.F.), Spherically symmetric lenses. (Lentilles sphériques symétriques),I. R. E. Trans. on Antennas Propag., U. S. A. (janv. 1959), vol.AP-7, no 1, pp. 32–38, 13 réf.CrossRefGoogle Scholar
  8. [8]
    Rigal, (R.), Les hyperfréquences,Eyrolles, Paris, 3e édition (1957), p. 249.Google Scholar
  9. [9]
    Slater, (J. C.), Microwave transmission. (Transmission des microondes),McGraw-Hill, New York, N. Y. (1942), p. 309.MATHGoogle Scholar
  10. [10]
    Levy, (P.), Cours d’analyse de l’École Polytechnique,Gauthier-Villars, Paris (1931), tomeII, p. 362.Google Scholar
  11. [11]
    Volterra, (V.), Leçons sur les équations intégrales,Gauthier-Villars, Paris (1913), p. 162.MATHGoogle Scholar
  12. [12]
    Morgan, (S. P.), General solution of the Luneberg lens problem. (Solution générale du problème de la lentille de Luneberg)J. Appl. Phys., U.S.A. (sept. 1958), vol.29, no 9, pp. 1358–1368, 9 réf.MATHCrossRefMathSciNetGoogle Scholar

Copyright information

© Institut Telecom / Springer-Verlag France 1961

Authors and Affiliations

  • M. Prache

There are no affiliations available

Personalised recommendations