Advertisement

Douleur et Analgésie

, Volume 16, Issue 3, pp 183–185 | Cite as

Rôle du médecin-conseil hospitalier dans la prise en charge pluridisciplinaire du douloureux chronique en Centre de Traitement de la douleur

  • A. Sankalé-Delga
  • J. Nizard
  • F. Benkara
  • Y. Lajat
Article
  • 31 Downloads

Résumé

Depuis 2000, le médecin-conseil, affecté aux services de court séjour du CHU de Nantes, participe à l’équipe du Centre d’Evaluation et de Traitement de la Douleur (CETD). II remplit une fonction d’interface entre les objectifs de soins de la structure hospitalière et les modalités de la protection sociale de l’assurance maladie. Le patient ayant l’initiative de la rencontre, il ne demande ici que des informations. Celles-ci peuvent participer à l’élaboration de ses perspectives d’avenir. Elles entrent, en complément des autres composantes, dans les données sur lesquelles s’appuiera l’alliance thérapeutique proposée par l’équipe du CETD.

La Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) dit régime général, couvre en moyenne 75% des assurés sociaux aux côtés de la mutualité sociale agricole (Msa) et de l’assurance maladie des professions indépendantes (AMPI). II existe, par ailleurs de nombreux régimes catégoriels. Le régime général prend en charge une partie des frais médicaux et paramédicaux de tous les malades affiliés. Les maladies graves relèvent de prestations spécifiques pouvant comporter une prise en charge à 100% de tous les coûts. II existe par ailleurs des compensations financières à l’interruption du travail provoquée par la maladie. Celles-ci sont proportionnelles à l’incapacité à laquelle se trouve réduite le malade. Les modalités d’attribution de ces prestations forment un ensemble complexe. II est utile de les expliciter lorsque les malades le demandent, surtout lorsque leur incompréhension joue un rôle d’épine irritative pouvant participer à la permanence de la douleur chronique et de ses conséquences socio-professionnelles.

Mots-clés

Assurance maladie prestations prise en charge pluridisciplinaire de la douleur chronique 

Summary

Since the year 2000, a social security doctor assigned to short-stay units of the Nantes Teaching Hospital has participated in the Multidisciplinary Pain Centre (MPC) team, providing an interface between the care objectives of the MPC and the modes of social protection of health insurance. The patient initiàtes the meeting with the doctor, and the information requested by the latter can contribute to determining the future perspectives of the patient. This information, in addition to other components, is included in the data on which the therapeutic alliance proposed by the PTC team is based.

The National State Health Insurance Office under the general system for salaried workers covers around 75% of contributors. The other major systems are for agricultural workers and liberal professions and the self-employed. In addition, there are various systems for particular socio-professional categories.

The general system reimburses part of the medical and paramedical costs of all affiliated patients. Severe diseases are subject to specific benefits that can cover up to 100% of all costs. Moreover, financial compensation can be obtained for loss of work time due illness. This compensation is proportional to the degree of disability of the patient. The methods of attributing these benefits form a complex system. It is useful to provide explicit information at the request of patients, especially when their lack of understanding is a disturbing factor that could prolong their chronic pain and its socio-professional consequences.

Key-words

Health insurance benefits multidisciplinary management of chronic 

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. 1.
    Donceel P. etDu Bois M.: Influence d’une politique active du médecin-conseil sur la réintégration professionnelle. Incapacité de travail après cure chirurgicale pour hernie discale lombaire.Rev. Méd. de l’Assurance Maladie 33 (1), 5–14, 2002.Google Scholar
  2. 2.
    Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale (Ucanss): Code de la Sécurité Sociale 2002.Google Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag 2003

Authors and Affiliations

  • A. Sankalé-Delga
    • 1
  • J. Nizard
    • 2
  • F. Benkara
    • 1
  • Y. Lajat
    • 1
  1. 1.Service Médical de l’Assurance MaladieCaisse Primaire de NantesNantes
  2. 2.Centre d’Evaluation et de Traitement de la DouleurCHUNantes

Personalised recommendations