Advertisement

Comparison of the hepatotoxic effects of halothane and chloroform in hypoxic dogs

  • Frank C. Haley
Article

Conclusion

In the presence of hypoxia produced by 6 per cent oxygen in nitrogen chloroform is significantly more hepatotoxic than halothanle as measured by liver biopsy sections.

This project was supported by N.R.C. grant 869. The assistance of Dr. John Macgregor, Professor of Pathology, and Dr. David Secord, Director of the Vivarium at the University of Alberta, is gratefully acknowledged.

This work was done in the McEchern Surgical-Medical Research Institute, Edmonton.

Keywords

Halothane Liver Damage Thiopental Nous Avons Cent Oxygen 
These keywords were added by machine and not by the authors. This process is experimental and the keywords may be updated as the learning algorithm improves.

Résumé

Nous avons exécuté cette série ďexpériences pour mettre en évidence les effets hépatotoxiques relatifs de ľhalothane et du chloroforme. Pour faire cette étude, nous avons employé des chiens bâtards. Durant une semaine ou deux avant ľexpérience, les chiens ont reçu une alimentation ortoaire. Nous avons exclu les chiens que nous croyions porteurs de maladies infectieuses. Nous n’avons pas donné de prémédication. Nous avons fait ľinduction de ľanesthésie avec du thiopental à raison de 25 mg./kg. et nous avons intubé les chiens avec des tubes à ballonnet Magill; nous avons fait une biopsie hépatique à ľaiguille. Au moyen ďun système sans réinspiration, nous avons fait rpspirer aux chiens une atmosphère ne contenant que 6 pour cent ďoxygène dans de ľazote. Pour vaporiser ľhalothane et le chloroforme nous avons utilisé un fluotec. Nous n’avons pas laissé la tension artérielle descendre au-dessous de 100 mm. Hg. Après trois heures ďanesthésie, nous répétions la biopsie hépatique, ainsi que deux jours et sept jours après ľanesthésie. Les survivants de la première experience profitaient ďun mois de convalescence et étaient soumis à ľautre agent.

A cause du taux élevé de mortalité après ľépreuve chloroforme-hypoxie, nous n’avons pu faire ľexpérience des deux agents que chez onze chiens; en présence ďhypoxie, ľhalothane ne s’est pas avéré toxique pour le foie, mais une anesthésie subséquente au chloroforme a donné des signes de dommages hépatiques le deuxième jour chez quatre des sept chiens. A la première anesthesie, le chloroforme a produit des dommages hépatiques chez cinq des six chiens. Un mois plus tard quatre de ces chiens ont survécu à une anesthésie à ľhalothane, mais deux ďentre eux ont montré des dommages hépatiques à la biopsie du deuxième jour.

Nous pouvons affirmer en conclusion que, en présence ďune atmosphère hypoxique de 6 pour cent ďoxygène et ďazote, et ďaprès ľexamen des biopsies hépatiques, le chloroforme est plus hépatotoxique que ľhalothane et, cela, de façon marquée.

References

  1. 1.
    Haley, F. C. &Wyant, G. M. Canad. Anaesth., Soc. J.6: 271–276 (1959).CrossRefGoogle Scholar
  2. 2.
    Fluotec® Mark 2. Manufacturer’s brochure.Google Scholar

Copyright information

© Canadian Anesthesiologists 1963

Authors and Affiliations

  • Frank C. Haley
    • 1
  1. 1.Department of AnaesthesiaUniversity of Alberta HospitalEdmonton

Personalised recommendations