Advertisement

Annales Des Télécommunications

, Volume 46, Issue 11–12, pp 632–637 | Cite as

Lorsque la stratégie du grain de sable et la conformité aux normes freinent ľinnovation

  • Sylvie Craipeau
  • Valérie Le Peltier
Article

Résumé

Le système d’information et de communication dans ľentreprise est le produit de rationalités divergentes qui s’affrontent. Ľhétérogénéité des logiques renvoie à des projets divergents : ľun centré sur ľinformation, qui vise à en intégrer et en réguler le traitement et la circulation, ľautre privilégiant la communication comme vecteur de coopération entre pairs. Mais au-delà de ces divergences, apparaît un facteur de cohérence et de cohésion, qui finalement évite la fracture entre les deux rationalités : un management qui parvient à combiner ľintégration des salariés par ľidentification aux objectifs de ľentreprise et ľindividualisme (et le système d’information est ľun des vecteurs de cette stratégie). Il s’agit d’éviter un risque majeur, celui de ľaction collective. En dernier lieu se pose la question des capacités d’innovation laissées aux salariés dans une entreprise gouvernée par les normes et les croyances, c’est-à-dire par ľidéologie. Ľadhésion aux normes, c’est-à-dire à la conformité, n’exclut-elle pas la marginalité et le conflit, sources d’innovation?

Mots clés

Communication entreprise Système information Sociologie organisation Relation travail Organisation entreprise 

When grain of sand strategy and accordance to standards unite to restrain innovation

Abstract

For a company, information and communication system is a product of divergent rationalities which come to clash. Dissimilar logic leads to diverging projects : one focused on information aims to integrate and control its processing and flow rate, the other prefers to look at communication as a vector of working together among peers. However beyond these conflicts appears a factor of coherence and cohesion which ultimately helps the rationalities to join. A management able to combine integration of wage earners by identifying the objectives of the company and individualism (information systems is a vector of such a strategy). The goal is to avoid a major risk in form of mass action. The remaining question turns about the ability for innovation allowed to wage-earners in a company driven by standards and believes, in fact ideology. Sticking to standards, in other words conformity seems to leave out marginal handling and conflicting situation sources of innovative spirit.

Key words

Business communication Management information system Organization sociology Works relation Enterprise organization 

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. [1]
    Alsen (E.), Les impacts de la technologie sur ľorganisation. Sociologie du travail (1990).Google Scholar
  2. [2]
    Alter (N.), Désordre et réussite en entreprise, in Informatiques et management, la crise, sous la direction de N. Alter,La Documentation Française, Idate (1986).Google Scholar
  3. [3]
    Craipeau (S.), La télématique dans ľentreprise : naissance de ľorganisation flexible,Informatique et management, la crise (1986).Google Scholar
  4. [4]
    Mintzberg (H.), Structure et dynamique des organisations,Editions d’Organisation, Paris (1982).Google Scholar
  5. [5]
    Alter (N.), Logiques de ľentreprise informationnelle,Revue Française de Gestion (juillet-août 1989).Google Scholar
  6. [6]
    Craipeau (S.), Le télétravail, révélateur des changements technico-organisationnels dans les entreprises, colloque «Ľordinateur, ľhomme et ľorganisation»,Nivelles (mai 1990).Google Scholar
  7. [7]
    XXX, Incidences de la technologie de ľinformation sur ľorganisation des entreprises,La Fondation Butler Cox, rapport n° 56 (mai 1987).Google Scholar
  8. [8]
    Craipeau (S.),Lepeltier (V.), Ľappropriation stratégique des télécommunications dans ľentreprise, rapport Idate (avril 1991).Google Scholar
  9. [9]
    Messine (P.), Liberté, égalité, modernité: promesses et menaces de la modernisation, Editions La découverte, Paris 1986.Google Scholar
  10. [10]
    Pagès (M.),Bonetti (M.),Gaulejac (V. de),Descendre (D.), Ľemprise de ľorganisation,PUF (1979).Google Scholar
  11. [11]
    Mintzberg (H.), Le management, voyage au centre des organisations, Editions d’Organisation, Paris (1990).Google Scholar
  12. [12]
    Enriquez (E.), Ľindividu pris au piège de la structure stratégique,Revue Connexions, Ľentreprise, n° 54 (1989).Google Scholar
  13. [13]
    Mendras (H.),Forsé (M.), Le changement social,A. Colin.Google Scholar

Copyright information

© Springer-Verlag 1991

Authors and Affiliations

  • Sylvie Craipeau
    • 1
  • Valérie Le Peltier
    • 2
  1. 1.INTEvry
  2. 2.IDATE, Bureaux du PolygôneMontpellier

Personalised recommendations