Advertisement

Acta Endoscopica

, Volume 1, Issue 2, pp 37–42 | Cite as

L'insufflation épiploïque en laparoscopie

  • R. Tavernier
  • Saint-Pierre
Article
  • 4 Downloads

Resume

Lors de la création d'un pneumopéritoine — premier temps de la laparoscopie — l'insufflation accidentelle d'air dans une frange graisseuse épiploïque, mésentérique ou pariéto-organique constitue une gêne sérieuse pour la continuation de l'examen: le plus souvent elle peut nécessiter l'arrêt pur et simple de toute tentative endoscopique, immédiatement. Sa résorption lente retarde ou élimine parfois toute tentative nouvelle.

Elle se rencontre le plus souvent chez des sujets obèses
  • - mais aussi lorsqu'on emploie un trocart trop court;

  • - lorsqu'un trocart est introduit trop obliquement sous anesthésie générale;

  • - lorsque la poire est utilisée pour l'insufflation.

Elle se multiplie en combinant les éventualités ci-dessus.

Pour l'éviter, l'auteur utilise depuis 5 ans l'injectionbrutale de 5 cc de sérum salé isotonique dans le trocart du pneumopéritoineavant d'insuffler l'air:
  • - si aucune douleur n'apparaît, le trocart est en péritoine libre;

  • - si une douleur vive apparaît — même chez un malade largement prémédiqué — un kyste liquidien intra-épiploïque ou sous-péritonéal s'est produit.Attention à l'insufflation épiploïque. Changer la place du trocart ou le retirer doucement en effectuant des mouvements circulaires, et recommencer le test.

Summary

During pneumoperitoneum performing — first time of laparo-endoscopy — the fortuitous airblowing in épiploïc, mesenteric or wall fat festoon realize a true difficulty for extending the investigation.

Often it get to be stopped, swiftly. The slow reabsorption of airblowed can delay or even remove all new trial.

It is the fact of obese people, but also when a too much short trocar is used.
  • - when the trocar is too much obliquely introduced;

  • - when general anesthesy is used;

  • - when e gum bulb is used. All that factors added, multiplying its frequency.

For avoiding that inconveniences, the author uses since five years, the injection of five cc isotonic salt serum,brutally, in the pneumoperitoneum trocar,before airblowing.Acheless: the peritoneum is free.Achefull: even if the patient is deeply allayed — an intra-epiploïc or under-peritoneum watercyst has been realized.Keep away of epiploïc airblowing. It is needful to remove trocar softly with rotating motion and test again. *** DIRECT SUPPORT *** A00JV002 00002

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Copyright information

© Springer-Verlag 1971

Authors and Affiliations

  • R. Tavernier
  • Saint-Pierre

There are no affiliations available

Personalised recommendations