Advertisement

Stabilisation des terrains karstiques par injection le cas du lutetien gypseux de la region de Paris

  • Poupelloz B. 
  • Toulemont M. 
Symposium on Engineering Geolgoical Problems of Construction on Soluble Rocks

Résumé

  1. A)

    En site gypseux, les impératifs de stabilité générale des ouvrages nécessitent l'adaptation de leurs fondations, aux risques d'ordre karstique. Selon le contexte géologique et les caractéristiques de l'ouvrage à construire, il est possible de recourir, soit à des fondations profondes qui s'affranchissent des niveaux karstifiés, soit à des fondations superficielles ou semi-profondes. La sécurité doit alors être garantie par l'adoption de mesures complémentaires, telles que la prise en compte d'une „condition de fontis”, le contrôle périodique du terrain de fondation ou la stabilisation de celui-ci par injection. Cette dernière solution semble être la mieux adaptée au karst gypseux du Lutétien de la Région de Paris, moyennant un simple blocage des cavités de dissolution ou une consolidation des terrains à l'aide de mortiers ou de coulis chargés.

     
  2. B)

    L'optimisation du traitement exige, toutefois, une bonne connaissance du milieu karstique qui, seule, permet l'évaluation correcte de la nature des produits et des modalités de mise en oeuvre. Malgré la diversité des paramètres de l'injection, il existe, en effet, une corrélation nette entre les absorptions enregistrées sur plusieurs chantiers, et le degré de karstification des horizons gypseux. Ce dernier peut être caractérisé par un indice de vide qui représente la moyenne pondérée de l'ensemble des anomalies mises en évidence par les forages. La détermination de ce „vide équivalent moyen” est indispensable à la définition des quantités et à l'élaboration des marchés d'injection. La meilleure approximation en est fournie par les diagraphies instantanées de forage (vitesse de perforation et poussée sur l'outil)

     

Stabilisation of karstic areas by injection. About the gipsiferous lutetium in the region of Paris

Abstract

  1. A)

    The general stability of buildings in gipsiferous areas needs to adapt their foundations to karstic risks. According to the geological context and the characteristics of the building to be constructed it is possible to have recourse to either deep foundations which are released from the karstic level or to superficial or semi-superficial foundations Security must be guaranteed by adapting additional measures which consist of periodical control of the foundation site or its stabilization by injection. This last mentioned solution seems to be most suitable for the gipsiferous karst of the Lutetium in the region of Paris, by means of simple blocking she solution cavities or by means of consolidating the area by motar.

     
  2. B)

    Optimation of the treatments requires good knowledge of the karstic environment which only allows correct evaluation of the nature of products and way of application. Although there are a lot of parameters concerning injection there is one distinct connection between the registered absorption rates at several sites and the degree of karstification in the gipsiferious zones. This degree of karstification may be characterized by a void index which represents the average of all anomalies shown by the drillings. The determination of that average void ratio is indispensbble for the definition of the quantities and for the elaboration of the steps of injection. The best approximation is given by drill-recording (progress of drilling and pressure)

     

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. ERLING J. C., LAKSHMANAN J., ROGE J. (1981) Apport de diagraphies pour la réalisation d'injection de carrières effondrées. Revue Française de Géotechnique, no 14 bis; p. 185–189.CrossRefGoogle Scholar
  2. TOULEMONT M. (1970) Les problèmes de reconnaissance générale des zones gypseuses à urbaniser. Bulletin de Liaison P. & C., 70, Ref 1414, p. 85–96.Google Scholar

Copyright information

© International Association of Engineering Geology 1981

Authors and Affiliations

  • Poupelloz B. 
    • 1
  • Toulemont M. 
    • 1
  1. 1.Laboratoire regional de l'equipementLe BourgetFrance

Personalised recommendations