Advertisement

La méthode électromagnétique EM 34-3 pour la prospection de sub-surface

  • Viviane Borne
Article

Résumé

Le conductivimètre EM 34-3 mesure une résistivité apparente du sous-sol par l’analyse des modifications d’un champ électromagnétique émis par l’appareil lui-même. Suivant la configuration du système, plusierus profondeurs d’investigation peuvent être obtenues. Les mesures se font ponctuellement, le long de profils ou selon un maillage régulier, en fonction de la prospection. Les résultats se présentent sous forme de profils ou de cartes de résistivités apparentes à plusieurs profondeurs d’investigation qui peuvent s’analyser directement. Cependant, une interprétation en modèle bicouche à partir des mesures en dipôles horizontal et vertical permet de préciser les structures du sous-sol: remplissage de paléovallées, cartographie de bassins d’effondrement, etc.Mots clés.—Géophysique, électromagnétisme, EM 34-3, cartographie, bassins d’effondrement.

The electromagnetic method EM34-3 for subsurface exploration

Abstract

The EM 34-3 conductivity-meter measures an apparent resistivity of the earth through the modifications of an electromagnetic field energized by the transmitter coil. According to the intercoil spacing, the instrument gives different depths of exploration. The measures are ponctual along survey profiles or at points forming a regular grid, depending on the exploration problem to be solved. The results obtained with this method are profiles or maps of apparent resistivity at different depths of exploration which makes it possible to have measurements results ready for direct interpretation. Nevertheless a two layer earth model interpretation with the help of horizontal dipoles, allows to specify the earth structure: deposition in paleovalleys, cartography of grabens, etc.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Bibliographie

  1. BORNE V. (1985): Etude géophysique sur le site archéologique de la Mastine (Charente-Maritime). Rapport Direction des Antiquités préhistoriques, 10 p.Google Scholar
  2. BORNE V. (1986): Etude géophysique dans la plaine alluviale de la Vendée en bordure du site archéologique d’Auzay (Vendée). Rapport Direction des Antiquités préhistoriques, 11 p.Google Scholar
  3. BORNE V. (1987): Etude géophysique en bordure septentrionale du Marais poitevin. Sites de Gué-de-Velluire, Vix et Maillezais (Vendée). Rapport Direction des Antiquités préhistoriques, 26 p.Google Scholar
  4. BORNE V. et CHEVALIER M. (1988): Etude de l’extension et de la profondeur d’un bassin sédimentaire tertiaire dans la région de Saint-Sulpice-des-Landes (Loire-Atlantique), par une méthode électromagnétique. Rapport DDA, 26 p.Google Scholar
  5. BORNE V. et CHEVALIER M. (à paraître): Détection de fractures et de bassins d’effondrement par méthode électromagnétique.Bull. géol. belge.Google Scholar
  6. BORNE V., BREBION Ph., BUGE E., CHAIX Ch., CHEVALIER M., COURBOULEIX S., ESTEOULE-CHOUX J., FARJANEL G., LAURIAT-RAGE A., LIMASSET O., MARGEREL J.-P., NIKODIC J., SELLIER D. et TRAUTH N. (1989): Conservation, dans le Pays nantais, de sédiments pliocènes en bordure d’accidents de type Quessoy, Nort-sur-Erdre (Loire-Atlantique).Bull BRGM, no 1–2, pp 171–191.Google Scholar
  7. CHEVALIER M. (1988): Conservation de sédiments cénozoïques le long de l’accident sud-armoricain «Sainte-Pazanne—Les Essards» (domaine du lac de Grand-Lieu, Loire-Atlantique).Géologie de la France, no 1, pp. 71–77.Google Scholar
  8. GEONICS LIMITED (1983): EM 34-3 survey interpretation techniques. Technical note TN-8, 15 p.Google Scholar
  9. Mc NEILL JD (1980): Electromagnetic terrain conductivity measurement at low induction numbers. Geonics limited, Echnical note TN-6, 15 p.Google Scholar

Copyright information

© International Assocaition of Engineering eology 1990

Authors and Affiliations

  • Viviane Borne
    • 1
  1. 1.Calligée, CP 5203Nantes CréaticNantes cedex 03France

Personalised recommendations