Advertisement

Du bois, une cagoule en peau de loup, des verges sanguines, un sac et un bestiaire: quelques remarques sur le châtiment réservé au parricide dans le monde romain

  • Arnaud PaturetEmail author
Article
  • 1 Downloads

Résumé

Si on la compare avec l’habituelle coercition infligée au condamné à mort dans le monde romain, la peine réservée au parricide ne manque pas de surprendre par son originalité. Le coupable est chaussé de sabots de bois, sa tête est ensuite recouverte d’une cagoule en peau de loup et il sera ensuite flagellé à l’aide de verges sanguines. Pour finir, le contrevenant prend place dans un sac de cuir qui sera cousu après l’intromission d’un bestiaire composé d’un chien, d’un coq, d’une vipère et d’un singe d’après la description donnée par Modestin au Digeste 48.9.9 pr., ceci avant que l’ensemble ne soit jeté à l’eau. Même si la symbolique précise de chaque élément est difficile à saisir en raison de leur origine diffuse, car issue de l’imagination populaire mêlée à divers substrats religieux imbriqués, cette procédure punitive forme un tout cohérent qui ne constitue pas un châtiment politisé au sens strict, c’est-à-dire déployé dans le cadre juridique de la cité. La justice humaine se borne surtout à établir la faute gravissime incombant au contrevenant, laquelle remet en cause le socle de l’organisation romaine, ainsi qu’à préparer son rejet total de la communauté humaine et du droit qui y standardise les rapports. En ce sens, l’homme se garde de donner directement la mort au parricide et la procédure d’expulsion n’est pas sans rappeler celle d’autres individus dits «monstrueux» parce que frappés d’anormalité physique, notamment sexuelle, car ceux-ci remettaient en cause le principe même de l’existence sociale. Cette priorité absolue que constitue la sauvegarde du groupe social dans le traitement du crime a pu servir de point d’ancrage à certaines positions contemporaines qui commandent d’extraire le contrevenant de l’ordre légal, afin de traiter efficacement un acte considéré comme abominable dans l’absolu. C’est l’exemple de la théorie du droit pénal de l’ennemi dont les lointaines racines peuvent être repérées dans les procédés d’expulsions socio-juridiques qui trouvaient à se déployer dans l’Antiquité romaine.

Mots-clés

Crime Parricide Châtiment Culleus Animaux Expulsion 

References

  1. 1.
    Allély, Anne. 2003. Les enfants malformés et considérés comme prodigia à Rome et en Italie sous la République. REA 105(1): 127–156.CrossRefGoogle Scholar
  2. 2.
    Allély, Anne. 2004. Les enfants malformés et handicapés à Rome sous le principat. REA 106(1): 73–101.Google Scholar
  3. 3.
    Anziani, Dominique. 1910. Démonologie étrusque in Mélanges d’archéologie et d’histoire. Tome 30: 257–277.Google Scholar
  4. 4.
    Bayet, Jean. 1935. Le rite du fécial et le cornouiller magique. MEFRA 52: 29–76.CrossRefGoogle Scholar
  5. 5.
    Berger, Adolf. 1953. Encyclopedic Dictionnary of Roman Law. Philadelphie: American Philosophical Society.Google Scholar
  6. 6.
    Blaive, Frédéric. 1995. Le rituel des robigalia et le sacrifice du chien dans le monde indo-européen. Latomus 54: 279–289.Google Scholar
  7. 7.
    Bodson, Liliane. 1990. Nature et fonction des serpents d’Athéna. In Mélanges Pierre Lévêque (Tome 4, Relgion): 45–62. Besançon: Université de Franche-Comté (Annales littéraires de l’Université de Besançon, 413).Google Scholar
  8. 8.
    Briquel, Dominique. 1980. Sur le mode d’exécution en cas de parricide et de perduellio. MEFRA 92: 87–107.CrossRefGoogle Scholar
  9. 9.
    Briquel, Dominique. 1993. Les Etrusques, peuple de la différence. Paris: Armand Colin.Google Scholar
  10. 10.
    Brisson, Luc. 2008. Le sexe incertain. Androgynie et hermaphrodisme dans l’Antiquité gréco-romaine. Paris: Les Belles Lettres.Google Scholar
  11. 11.
    Buxton, Richard. 1987. Wolves and Werewolves in Greek thought. In Interpretations of Greek Mythology, ed. Jan.N. Bremmer, 60–79. London: Croom Helm.Google Scholar
  12. 12.
    Cantarella, Eva. 2000. Les peines de mort en Grèce et à Rome. Paris: Albin Michel.Google Scholar
  13. 13.
    Champeaux, Jacqueline. 1998. La religion romaine. Paris: le livre de poche.Google Scholar
  14. 14.
    Cloud, Duncan. 1971. Parricidium, from the lex Numae to the Lex Pompeia de parricidiis. Zeitschrift der Savigny-Stiftung für Rechtsgeschichte / Romanistische Abteilung ZSS RA, LXXXVIII, 1–66.Google Scholar
  15. 15.
    Cumont, Franz. 1949. Lux Perpetua. Paris: librairie orientaliste Paul Geuthner.Google Scholar
  16. 16.
    Cuny-Le Gallet, Blandine. 2005. Rome et ses monstres. Naissance d’un concept philosophique et rhétorique. Grenoble: Jérôme Millon.Google Scholar
  17. 17.
    David, Jean-Michel. 1984. Du comitium à la roche tarpéienne… Sur certain rituels d’expulsion capitale sous la République, les règnes d’Auguste et de Tibère. In Du châtiment dans la cité: supplices corporels et peine de mort dans le monde antique, 131–176. Rome: EFR.Google Scholar
  18. 18.
    Delmaire, Roland. 2004. La législation sur les sacrifices au IVème siècle, un essai d’interprétation. RHD 82(3): 319–333.Google Scholar
  19. 19.
    Douglas, Mary. 1971. De la souillure. Essais sur les notions de pollution et de tabou. Paris: Maspero.Google Scholar
  20. 20.
    Düll, Rudolf. 1935. Zur Bedeutung der poena cullei im römischen Strafrecht. In Atti congresso inter. dir. romano, Roma, 22–29 aprile 1933, 363–408. Pavie: Fusi.Google Scholar
  21. 21.
    Dumézil, Georges. 1974. La religion romaine archaïque, suivi d’un appendice sur la religion des Etrusques. Paris: Payot.Google Scholar
  22. 22.
    Epstein, Stephen. 1995. Longus’ Werewolves. CPH 90: 58–73.Google Scholar
  23. 23.
    Ernout, Alfred, and Antoine Meillet. 1951. Dictionnaire étymologique de la langue latine. Paris: Klinksieck.Google Scholar
  24. 24.
    Halpérin, Jean-Louis. 2010. Ambivalences des doctrines pénales modernes. Revue de science criminelle et de droit comparé 1: 9–16.Google Scholar
  25. 25.
    Hinard, François. 1987. Spectacle des exécutions et espace urbain. In L’Urbs. Espace urbain et histoire (Ier s. av. J. C.-IIIème s. ap. J. C.). Actes du colloque international de Rome, 111–125. Rome: EFR.Google Scholar
  26. 26.
    Humbert, Michel. 1991. La peine en droit romain. La peine. Punishment. 1ère partie. First part. L’Antiquité. Antiquity, Recueils de la société Jean Bodin pour l’histoire comparative des institutions 55: 133–183.Google Scholar
  27. 27.
    Jakobs, Günther. 1976. Schuld und Prävention. Tübingen: Mohr.Google Scholar
  28. 28.
    Jakobs, Günther. 1985. Kriminalisierung im Vorfeld einer Rechtsgutsverletzung. Zeitschrift für die gesamte Strafrechtswissenschaft 97(4): 751–785.CrossRefGoogle Scholar
  29. 29.
    Kunkel, Wolfgang. 1962. Untersuchungen Zur Entwicklung Des Roemischen Kriminalverfahrens In Vorsullanischer Zeit (Bayerische Akademie der Wissenschaften, Phil. Hist. Klasse, Abhandlungen, N.F. 56). Munich: Bayerische Akademie der Wissenschaften.Google Scholar
  30. 30.
    Kupiszewski, Henri. 1971. Quelques remarques sur le «parricidium» dans le droit romain classique et post-classique. In Studi Volterra, vol. 4, 601–614. Milan: Giuffrè (=Scritti minor, Naples, 2000, pp. 225–238).Google Scholar
  31. 31.
    Lacan, Jacques. 1966. Fonction et champ de la parole en psychanalyse. In Ecrits, 237–322. Paris: Seuil.Google Scholar
  32. 32.
    Le Gall, Joël. 1953. Recherches sur le culte du Tibre. Paris: Presses Universitaires de France.Google Scholar
  33. 33.
    Lepetz, Sébastien. 1993. Les restes animaux dans les sépultures gallo-romaines. In Monde des morts, monde des vivants en Gaule rurale. Actes du colloque ARCHEA/AGER (Orléans, Conseil Régional, 7–9 février 1992), ed. Alain Ferdière, 37–43. Tours: FERACF.Google Scholar
  34. 34.
    Lévèque, Pierre, and Louis Séchan. 1966. Les grandes divinités de la Grèce. Paris: De Boccard.Google Scholar
  35. 35.
    Levy, Ernst. 1963. Die römische Kapitalstrafe. In Gesammelte Schriften, vol. 2, 325–378. Köln-Graz: Böhlo.Google Scholar
  36. 36.
    Lindhart, Dominique, and Cédric de Moreau de Bellaing. 2017. La doctrine du droit pénal de l’ennemi et l’idée de l’antiterrorisme. Genèse et circulation d’une entreprise de dogmatique juridique. Droit et société 97(2017/3): 615–640.Google Scholar
  37. 37.
    Lovisi, Claire. 1995. La peine de mort au quotidien. In La mort au quotidien dans le monde romain, ed. François Hinard and M.F. Lambert, 23–29. Paris: De Boccard.Google Scholar
  38. 38.
    Lovisi, Claire. 1999. Contribution à l’étude de la peine de mort sous la république romaine (509-149 av. J. C.). Paris: De Boccard.Google Scholar
  39. 39.
    Macbain, Bruce. 1982. Prodigy and Expiation: A Study in Religion and Politics in Republican Rome. Bruxelles: Latomus.Google Scholar
  40. 40.
    Mackowiak, Karine. 2013. Le singe miroir de l’homme? Enjeux d’une confrontation en Grèce ancienne, Revue de l’histoire des religions, 1 | 2013, mis en ligne le 01 mars 2016. http://journals.openedition.org/rhr/8058. Accessed 07 Mar 2018.
  41. 41.
    Macqueron, Jean. 1971. Les dommages causés par les chiens dans la jurisprudence romaine. In Flores Legum H. J. Scheltema oblati, ed. Robert Feenstra, Johannes Lokin, and Nicolaas Van der Wall, 133–153. Groningen: Wolters-Noordhoff.Google Scholar
  42. 42.
    Magdelain, André. 1984. Paricidas, Du châtiment dans la cité, 549–570. Rome: EFR (=Ius, imperium, auctoritas. Etudes de droit romain, Rome, 1990, pp. 519–538).Google Scholar
  43. 43.
    Mainoldi, Carla. 1981. Cani mitici e rituali tra il regno dei morti e il mondo dei viventi. Quaderni Urbinati di Cultura Classica 8: 7–42.CrossRefGoogle Scholar
  44. 44.
    Mainoldi, Carla. 1984. L’image du loup et du chien dans la Grèce ancienne d’Homère à Platon. Paris: Orphys.Google Scholar
  45. 45.
    Marinatos, Nanno. 1987. An offering of saffron to the minoan goddness of nature. The role of the monkey and the importance of safron in gift to the gods. In Proceedings of the uppsala symposium 1985, ed. Tullia Linders and Gullög Nordquist, 123–132. Uppsala: acta universitatis Upsaliensis - Boreas.Google Scholar
  46. 46.
    Marinval, Philippe. 1993. Etude carpologique d’offrandes alimentaires végétales dans les sépultures gallo-romaines: réflexions préliminaires. In Monde des morts, monde des vivants en Gaule rurale. Actes du colloque ARCHEA/AGER (Orléans, Conseil Régional, 7–9 février 1992), ed. Alain Ferdière, 45–65. Tours: FERACF.Google Scholar
  47. 47.
    Maurin, Jean. 1984. Funus et rites de séparation. AION (archeol.) 6: 191–208.Google Scholar
  48. 48.
    Meylan, Philippe. 1928. L’étymologie du mot parricide à travers la formule « paricidas esto » de la loi romaine. Lausanne: F. Rouge.Google Scholar
  49. 49.
    Mommsen, Theodor. 1907. Droit pénal romain, II. Paris: Albert Fontemoing.Google Scholar
  50. 50.
    Moreau, Philippe. 2009. Sangs romains. Taxinomie du sang dans la Rome ancienne. In Penser et représenter le corps dans l’Antiquité, ed. Francis Prost and Jérôme Wilgaux, 319–332. Rennes: Presses universitaires de Rennes.Google Scholar
  51. 51.
    Nardi, Enzo. 1980. L’otre dei parricidi e le bestie incluse. Milan: Guiffrè.Google Scholar
  52. 52.
    Nédoncelle, Maurice. 1948. Prosopon et persona dans l’Antiquité classique. Revue des sciences religieuses 22(3–4): 277–299.CrossRefGoogle Scholar
  53. 53.
    Orestano, Ricardo. 1967. I fatti di normazione nell’esperienza romana arcaica. Turin: Giappichelli.Google Scholar
  54. 54.
    Pailler, Jean-Marie. 1997. La vierge et le serpent. MEFRA 109(2): 513–575.CrossRefGoogle Scholar
  55. 55.
    Parrot, André. 1939. Malédictions et violations de tombes. Paris: Paul Geuthner.Google Scholar
  56. 56.
    Paturet, Arnaud. 2012. Ambivalence sexuelle et identité juridique à travers les âges. Journal of Research in Gender Studies 2(1): 11–27.Google Scholar
  57. 57.
    Paturet, Arnaud. 2013. Être et ne pas être: le droit civil français et l’impossible troisième sexe. In Gender Studies at the Age of Globalization, vol. 1, ed. Ramona Mihaila, Efstratia Oktapoda, and Nancy Honicker, 116–144. New-York: Addleton Academic Publishers.Google Scholar
  58. 58.
    Paturet, Arnaud. 2017. Le senatus consulte ultime. In L’Etat d’urgence, de l’exception à la banalisation, ed. Jean-Louis Halpérin, Stéphanie Hennette-Vauchez, and Eric Millard, 33–48. Paris: Presses universitaires de Nanterre, collection actualités.Google Scholar
  59. 59.
    Pérez, Christine. 1986. Monnaie du pouvoir, pouvoir de la monnaie: une pratique discursive originale, le discours figuratif monétaire, 1er s. Av. J. C.-14 ap. J. C.. Paris: Les Belles Lettres.Google Scholar
  60. 60.
    Querzoli, Serena. 2000. I testamenta e gli officia pietatis, Tribunale centumvirale, potere impériale e giuristi tra Augusto e i Severi. Naples: Loffredo.Google Scholar
  61. 61.
    Rech, Hans. 2006. Mos maiorum; la tradizione a Roma. Rome: Settimo Sigillo.Google Scholar
  62. 62.
    Rivière, Yann. 2017. Banissement, expiation et deportatio en mer dans la Rome antique. Otivm Archeologia e cultura del mondi antico 3: 1–19.Google Scholar
  63. 63.
    Roman, Yves, and Danielle Roman. 2007. Aux miroirs de la Ville, Images et discours identitaires romains (IIIèmes. Av. J. C. – IIIème s après J. C.). Bruxelles: Latomus.Google Scholar
  64. 64.
    Scheid, John. 1984. Contraria facere: renversements et déplacements dans les rites funéraires. AION (archeol.) 6: 117–139.Google Scholar
  65. 65.
    Scheid, John. 2005. Quand faire c’est croire. Paris: Aubier.Google Scholar
  66. 66.
    Schilling, Robert. 1979. Rites, cultes et dieux de Rome. Paris: Klincksieck.Google Scholar
  67. 67.
    Thomas, Yan. 1977. Acte, agent, société. Sur l’homme coupable dans la pensée juridique romaine. APD 22: 63–83.Google Scholar
  68. 68.
    Thomas, Yan. 1981. Parricidium. I. Le père, la famille et la cité (la lex Pompeia et le système des poursuites publiques)». MEFRA 93–2: 643–715.CrossRefGoogle Scholar
  69. 69.
    Thomas, Yan. 1983. Paura del padri, violenza dei figli. Imagine retoriche e norme di diritto. In La Paura dei padri nella società antica e medievale, ed. Ezio Pellizer and Nevio Zorzetti, 115–140. Rome: Laterza.Google Scholar
  70. 70.
    Thomas, Yan. 1984. «Vitae necisque potestas. Le père, la cité, la mort». In Du châtiment dans la cité. Supplices corporels et peine de mort dans le monde antique, 499–548. Rome: École française de Rome.Google Scholar
  71. 71.
    Thomas, Yan. 1995. À propos du parricide. L’interdit politique et l’institution du sujet. L’inactuel, psychanalyse et culture 3: 167–187.Google Scholar
  72. 72.
    Tondo, Salvatore. 1973. Leges regiae e paricidas. Academia Toscana di Scienze e Lettere la Colombaria: Florence.Google Scholar
  73. 73.
    Trimaille, Gilles. 2012. La sanction des parricides du droit romain au Code pénal napoléonien. Droit et cultures 63: 203–211.Google Scholar
  74. 74.
    Voisin, Jean-Louis. 1979. Pendus, crucifiés, oscilla dans la Rome païenne. Latomus 38: 422–450.Google Scholar

Copyright information

© Springer Nature B.V. 2018

Authors and Affiliations

  1. 1.Département de sciences socialesCNRS/ENS Centre de théorie et analyse du droitParisFrance

Personalised recommendations