Springer Nature is making SARS-CoV-2 and COVID-19 research free. View research | View latest news | Sign up for updates

La biologie délocalisée, une activité transversale

  • 10 Accesses

Résumé

A ce jour, aucun texte réglementaire ne permet d’obliger le biologiste à mettre en œuvre un système d’assurance qualité adapté à la gestion de la biologie délocalisée. La SFBC a réuni un groupe d’experts afin de formaliser des recommandations dès 1998 [1]. Actuellement, ce sujet est à l’ordre du jour des organismes internationaux, et il est vraisemblable qu’une normalisation interviendra dans le futur, à terme opposable aux biologistes en relation avec un établissement de soins pratiquant une délocalisation des analyses de biologie médicale: une annexe à la future norme ISO/CEN 15189 concernant les recommandations pour la biologie délocalisée est en cours de validation, faisant suite aux recommandations du groupe européen EC4 [2].

This is a preview of subscription content, log in to check access.

Bibliographie

  1. 1.

    Recommandations concernant la biologie délocalisée. J. Goudable et Coll. -Ann. Biol. Clin., 1998, 56: 114–115.

  2. 2.

    Additional Essential Criteria for Quality Systems of Medical Laboratories for point of care testing. Groupe EC4 (European Communities Confederation of Clinical Chemistry) — Clin. Chem. Lab. Med., 1998; 36: 249–252. http://www.uni-oldenburg.de/ec4/ec4qual.htm

Download references

Author information

Rights and permissions

Reprints and Permissions

About this article

Cite this article

Duchassaing, D., Perrin, A. La biologie délocalisée, une activité transversale. Bio trib. mag. 3, 21–23 (2002). https://doi.org/10.1007/BF03023021

Download citation