Springer Nature is making SARS-CoV-2 and COVID-19 research free. View research | View latest news | Sign up for updates

A clinical comparison of fluothane and the fluothane-ether azeotrope

  • 132 Accesses

  • 1 Citations

Summary

The incidence of hypotension in 160 Fluothane ort Flu-ether anaesthetics was analysed according to the agent given and the age of the patient. Both agents produced a transient hypotension in about 20 per cent of the cases but Fluothane produced a significantly higher incidence of troubleslome, persistent or recurrent hypotension than did Fluothane-ether. Neither agent caused hypotension in patients under 15 years of age.

Résumé

On a affirmé que le mélange azéotropique fluothane et éther diéthylique possédait plusieurs avantages que le fluothane seul n’avait pas. La plupart de ces avantages, on le croyait, tenaient à la capacité de l’éther de pouvoir provoquer une stimulation sympathico-surrénalienne qui surmontait la dépression cardiovasculaire produite par le fluothane. Toutefois, récemment, un autre chercheur a trouvé que lorsqu’il remplaçait le fluothane par le mélange azéotropique, il s’ensuivait une dépression cardio-vasculaire importante. Selon toute apparence, léther déprimait le système cardio-vasculaire parce que ses défenses avaient été paralysées par l’usage antérieur du fluothane.

Pour pouvoir préciser lequel de ces agents, dans notre service, a produit le plus d’hypotension, nous avons étudié les dossiers d’anesthésie de 160 malades qui avaient reçu de routine ces anesthésies: 97 du fluothane, et 63 le mélange fluothane-éther. Nous avons employé le fluothane durant un certain temps et le mélange durant une autre période.

A la fin des séries, nous avons étudié tous les dossiers, et nous avons classifié chacun des cas selon le degré d’hypotension qu’il avait présenté. Nous avons fait cinq classes:

La classe A comprenait les cas où la tension artérielle n’avait pas baissé plus de 30 pour cent de ce qu’elle était avant l’induction.

Les classes B et C comprenaient les cas ayant présenté une chute transitoire de la tension.

Les classes D, E et F comprenaient les cas où il a été nécessaire de donner, à répétition, des vasopresseurs, l’hypotension étant ôontinuelle mais tolérée, et les cas où l’agent ou la chirurgie ont été abandonnés à cause de l’hypotension.

Si l’on compare la fréquence des différentes réponses hypotensives entre les deux agents, il n’y a pas de différence en ce qui concerne la fréquence des hypotensions transitoires s’abservant à l’induction. Toutefois, le fluothane seul a entraîné beaucoup plus souvent que le mélange, une hypotension marquée, persistante et ennuyeuse. Chez les malades au-dessous de quinze ans, ni Tun ni l’autre de ces agents n’a provoqué d’hypotension importante.

References

  1. 1.

    Hudon, T., Jacques, A., &Boivin, Paul A. Fluothane-ether: An Azeotropic Mixture. Canad. Anaes. Soc. J.5: 403 (1958).

  2. 2.

    Wyant, Gordon;Merriman, John E.;Harland, J. H.; &Donaldson, H. V. The Cardiovascular Effects of Azeotropic Halothane-Ether. Canad. Anaes. Soc. J.7; 91 (1960).

  3. 8.

    Wyant, Gordon M.;Merriman, J. E.;Kilduff, C. J.; &Thomas, E. T. The Cardiovascular Effects of Halothane. Canad. Anaes. Soc. J.5; 384 (1958).

  4. 4.

    Dobkin, A. B.;Harland, J. H.; &Fedoruk, S. Comparison of the Cardiovascular and Respiratory Effects of Halothane and the Halothane-Diethyl Ether Azeotrope in Dogs. Anesthesiology21: 13 (1960).

  5. 5.

    Johnstone, Michael. Human Cardiovascular Response to Fluothane. Brit. J. Anaesth.28: 392 (1956).

  6. 6.

    Johnstone, Michael. The Role of Halothane in the Prevention of Surgical Shock. Brit, J. Anaesth.30: 435 (1958).

  7. 7.

    Johnstone, Michael, Evans, Vincent, &Murphy, Patrick V. The Halothane-Ether Azeotrope: An Illogical Mixture. Canad. Anaes. Soc. J.8: 53 (1961).

  8. 8.

    Raventos, J. The Action of Fluothane: A New Volatile Anaesthetic. Brrit. J. Pharmacol.11: 394 (1956).

  9. 9.

    Beaton, A. C. Fluothane and Hypotension in Cats. Canad. Anaes. Soc. J.6: 13 (1959).

  10. 10.

    Severinghaus, J. W., &Cullen, S. C. Depression of Myocardium and Body Oxygen Consumption with Fluothane. Anesthesiology19: 165 (1958).

  11. 11.

    Millar, R. A., &Morris, M. E. Induced Sympathetic Stimulation during Halothane Anaesthesia. Canad. Anaes. Soc. J.7: 423 (1960).

  12. 12.

    Dechêne, J.-P., &Hebert, Claude. Fluothane-Ether in Anaesthesia for Pulmonary Surgery. Canad. Anaes. Soc. J.7: 100 (1960).

  13. 13.

    Hartung, L. Fluothane in Thoracic Surgery: A Study of 500 Cases. Anesth. et analg.15: 932 (1958).

Download references

Author information

Correspondence to S. Lawrence.

Rights and permissions

Reprints and Permissions

About this article

Cite this article

Lawrence, S. A clinical comparison of fluothane and the fluothane-ether azeotrope. Can. Anaes. Soc. J. 8, 568–574 (1961). https://doi.org/10.1007/BF03021390

Download citation

Keywords

  • Nous Avons
  • Fluothane
  • Nurse Anaesthetist
  • Transient Hypotension
  • Secobarbital