Springer Nature is making SARS-CoV-2 and COVID-19 research free. View research | View latest news | Sign up for updates

Récepteurs a détection directe (“cristal-video»)

  • 12 Accesses

Sommaire

Cet article décrit les résultats de mesures effectuées sur un cristal au silicium de caractéristiques moyennes, pour une longueur d'onde de10 cm, et explique les raisons pour lesquelles la sensibilité des récepteurs à détection directe est mauvaise en comparaison de celle des superhétérodynes (I).

Il attire l'attention sur les difficultés rencontrées dans la construction des récepteurs à détection directe possédant un gain élevé et destinés à la reproduction des impulsions. Il passe en revue un certain nombre de solutions adoptées par les constructeurs américains pour éviter les «dépassements inverses de tensions» (overshoots) qui entraînent une désensibilisation prolongée du récepteur (II) et décrit un appareil réalisé dans les laboratoires du C. N. E. T. (III). Les photographies jointes permettent d'interpréter les résultats obtenus.

This is a preview of subscription content, log in to check access.

Rights and permissions

Reprints and Permissions

About this article

Cite this article

Marmor, S. Récepteurs a détection directe (“cristal-video»). Ann. Télécommun. 5, 266–275 (1950). https://doi.org/10.1007/BF03014156

Download citation