Advertisement

Springer Nature is making Coronavirus research free. View research | View latest news | Sign up for updates

Forte démodulation dans l’air de deux ultra-sons de fréquences différentes

  • 16 Accesses

Sommaire

L’auteur montre qu’il est possible d’obtenir un son objectif en faisant interférer deux ultra-sons de fréquences différentes dans l’air. Pour obtenir cette démodulation, il est nécessaire que les deux ultra-sons forment des ondes stationnaires. Dans ce but, les deux sources ultra-sonores (deux émetteurs électroniques ionophone) sont placées face à face et écartées de 10 cm l’une de l’autre. La fréquence du son audible correspond exactement à la différence des deux fréquences ultra-sonores. Si l’on analyse l’espace compris entre les deux ionophones, on observe qu’il ne s’agit pas d’un phénomène homogène dans l’espace, mais que la naissance du son audible est liée à la place des nœuds et ventres de pression des ondes stationnaires ultra-sonores. L’analyseur de fréquence et l’oscillographe démontrent qu’il s’agit bien d’un son physique, donc d’un son objectif. Pour obtenir la reproduction de la musique et de la parole, deux montages sont indiqués; l’un utilise une modulation en fréquence et en amplitude: l’autre, donnant de bien meilleurs résultats, utilise une modulation en fréquence avec écrêtage et l’écart des deux fréquences ultra-sonores est choisi de façon à obtenir un troisième son inaudible.

This is a preview of subscription content, log in to check access.

Additional information

Série d’exposés relatifs aux travaux duGroupement des Acousticiens de Langue Française (G. A. L. F.).

Cet exposé a fait l’objet d’une conférence organisée le 29 Octobre 1953 sous les auspices du G. A. L. F.

Rights and permissions

Reprints and Permissions

About this article

Cite this article

Klein, S. Forte démodulation dans l’air de deux ultra-sons de fréquences différentes. Ann. Télécommun. 9, 21–23 (1954). https://doi.org/10.1007/BF03011143

Download citation