Springer Nature is making SARS-CoV-2 and COVID-19 research free. View research | View latest news | Sign up for updates

Comparaison radio-endoscopique en pathologie duodénale

  • 1 Accesses

Conclusion

Pratiquées par des opérateurs expérimentés, la radiologie et l'endoscopie constituent toutes deux des méthodes d'investigations de choix dans la pathologie duodénale.

Dans cette première série, peu de lésions ont été ignorées par l'une ou l'autre méthode.

La radiologie reste sans doute la méthode la plus démonstrative pour mettre en évidence des infiltrations tumorales ou inflammatoires sous-muqueuses ou encore des compressions extrinsèques.

Il ne fait aucun doute que, malgré l'apport de la technique radiologique du double contraste, l'endoscopie permet de mieux se rendre compte de l'importance réelle des lésions inflammatoires et ulcéreuses qui altèrent la muqueuse duodénale.

Il est probable que la divergence entre les aspects endoscopiques et radiologiques observés dans certaines affections, entre autres dans les «duodénites», provienne du fait que des signes radiologiques interprétés comme étant inhérents à l'inflammation de la muqueuse traduisent en réalité soit une activité anormale de la muscularis mucosæ, soit des variations physiologiques de la morphologie du duodénum.

La duodénoscopie couplée à la biopsie de la muqueuse duodénale apportera peutêtre la solution à ce problème controversé.

This is a preview of subscription content, log in to check access.

Author information

Additional information

(Congrès de la S.M.I.E.R., Liège, 18 septembre 1971.)

About this article

Cite this article

Peeters, J.-., Cremer, M., Engelholm, L. et al. Comparaison radio-endoscopique en pathologie duodénale. Acta Endosc 2, 120–122 (1972). https://doi.org/10.1007/BF02970453

Download citation