Advertisement

Building a new bridge on the river Romanche (Isere, France): competition between the dredging of alluvial materials, the maintenance of the water table and the protection of inhabited areas against floods.

  • Bossy G. 
  • Glardy Y. 
International Symposium on Aggregates Theme 2. Environmental Problems
  • 18 Downloads

Abstract

For the construction of a bridge over the river Romanche (Isère-France) an important fill had to be built on the right bank (for the connected roads and the junction).

Because of the present settlements on the left bank, the connected roads had to be partly built in the river-bed. Dams have to be built to protect the houses when the waters rise.

The materials required for the various fills could not be dredged from the river-bed without altering the underground water system, and consequently endangering the water supply of a part of GRENOBLE city (0,5 to 1,5 m3/s of this water spring in the gardens of the historic site of “Le Château de Vizille”.).

It has to be noticed nevertheless that the digging of the river would have improved the flowing of the water when the river is swelling.

Particular solutions had to be found in order to cope with all the problems in this area.

Keywords

Historic Site Connected Road Alluvial Material Important Fill Nous Permet 

Creation du nouveau pont de saint pierre de mesage a vizille sur la Romanche: un exemple de compétition entre les extractions de matériaux alluvionnaires, le maintien de la nappe aquifère et la protection des lieux habités contre les crues.

Résumé

Le pont en cours de construction sur la Romanche (Isère) à Vizille nécessite un passage au-dessus de la voie rapide existante, donc un volume important de remblais en rive droite (voies d'accès et échangeur).

A cause de l'occupation actuelle des sols en rive gauche, les voies de desserte doivent être édifiées au moins partiellement dans le lit de la rivière. En rive gauche également, des digues de défense contre les crues doivent être aménagées pour protéger des lotissements.

Les matériaux nécessaires aux divers remblais n'ont pu être extraits dans le lit de la rivière, malgré l'intérêt d'un approfondissement pour l'amélioration du passage des crues.

En effet, la sensibilité de l'aquifère qui alimente une partie de la région Grenobloise, (et dont l'excédent constitue les sources du Parc du Château de Vizille 0,5 à 1,5 m3/s) était telle que toute extraction pouvait remettre en cause l'équilibre existant.

Des solutions particulières d'aménagement ont dû être mises en ceuvre pour prendre en compte les diverses contraintes.

Preview

Unable to display preview. Download preview PDF.

Unable to display preview. Download preview PDF.

Copyright information

© International Association of Engineering Geology 1984

Authors and Affiliations

  • Bossy G. 
    • 1
  • Glardy Y. 
    • 2
  1. 1.B.I.C.Veurey Voroize
  2. 2.Sud-AménagementAix-en-Provence

Personalised recommendations